Nouvelles : Disparition de Maëlys: les parents brisent le silence et s'adressent au principal suspect.

Disparition de Maëlys: les parents brisent le silence et s'adressent au principal suspect.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4 4 Partages

Un mois après la disparition de Maëlys, les parents de la fillette ont rencontré la presse lors d'une conférence très bouleversante à Lyon. C'était la toute première fois que les parents s'adressaient à la presse.

C'est lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, que la petite Maëlys est disparue dans la nuit du 26 au 27 août.

Maëlys n'a toujours pas été retrouvée, mais un suspect est dans la mire des policiers.

Ce dernier avait assisté au même mariage et il aurait nettoyé sa voiture 5 heures après la disparition de l'enfant.

Or, le suspect refuse d'en dire plus à la police.

D'ailleurs, Jennifer Araujo, la mère de Maëlys, a lancé un appel clair à ce sujet: "Aujourd'hui, un individu est suspecté, mis en examen par des juges qui ont révélé des indices graves et concordants à son encontre, et qui est actuellement en détention provisoire. Nous lui demandons de dire tout ce qu'il s'est passé cette nuit-là et de coopérer avec la justice."

Toutefois, les parents ont aussi préciser que ce qui les importait était la vérité, et non l'arrestation d'un coupable à tout prix: "Nous ne disons pas que nous recherchons un coupable à tout prix, et sans preuve valable. Nous savons bien qu'il n'est pas jugé par un tribunal à l'heure actuelle. Toutefois, au vu des dernières révélations du dossier, et aussi de son attitude étrange lors du mariage, qui nous a interpellés, nous lui demandons de révéler ce qu’il sait."

Le suspect est un ancien militaire de 34 ans. L'homme répète à qui il veut bien qu'il est innocent, or plusieurs pistes laissent croire qu'il aurait pu mentir à de nombreuses occasions.

Jennifer Araujo explique: "Son comportement depuis le début de l'enquête ne nous convainc pas de sa bonne foi et de sa volonté de participer sérieusement à l'enquête. Nous sommes convaincus qu’il pourrait détenir des informations importantes, et pouvant nous aider à retrouver notre fille. Il doit sans doute lui aussi se poser beaucoup de questions et réfléchir depuis sa cellule."

Le père de Maëlys, Joachim De Araujo, a aussi voulu préciser au public la raison pour laquelle les parents ne s'étaient pas encore adressés aux médias: "En premier lieu, nous voulons vous expliquer les raisons pour lesquelles nous n’avons pas communiqué dans les médias suite à la disparition. Nous souhaitions protéger notre vie privée comme celle de notre fille aînée et de celle de nos proches. Il en va aussi du respect du travail des enquêteurs et des juges."

Enfin, l'avocat bien voulu s'adresser aux médias afin de revenir sur ce point de presse. Voici les propos tenus par Fabien Rajon: "En regard des révélations, des éléments qu’ont pu consulter les parents de Maëlys dans le cadre du dossier, oui, effectivement, c’est tout naturellement qu’ils l’invitent à se mettre à parler, qu’il parle pour de bon. Ils ne le font pas pour désigner un coupable, avant l’heure. [...] Ils respectent la présomption d’innocence mais ils le font parce qu’ils ont bien compris que cet individu détient les clés de cette affaire a minima en qualité de témoin mais la vérité c’est qu’aujourd’hui, ils ont une conviction quant à l’utilité de la parole de cet individu."

Partager sur Facebook
4 4 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie