Nouvelles : Donald Trump provoque l'Iran avec une déclaration choc, le président iranien ne tarde pas à répondre

Donald Trump provoque l'Iran avec une déclaration choc, le président iranien ne tarde pas à répondre

Il n'a pas mâché ses mots

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
221 221 Partages

En visite en Israël pour rencontrer le président Reuven Rivlin, Donald Trump a mis en garde l'Iran et se dit inquiet des progrès de leur programme nucléaire.  Le président américain a déclaré qu'il était impératif que l'Iran n'ait "jamais" l'arme nucléaire. 

Il a également accusé le pays dirigé par Hassan Rohani de soutenir les terroristes en les finançant et en les équipant: "Les Etats-Unis et Israël peuvent affirmer d'une même voix que l'Iran ne doit jamais posséder une arme nucléaire, jamais, et qu'il doit cesser le financement, l'entraînement et l'équipement meurtrier de terroristes et de milices, et qu'il doit cesser immédiatement" a déclaré le président américain. 

Donald Trump a indiqué qu'il y avait une "prise de conscience croissante" parmi les pays arabes qui "partagent une cause commune" avec Israël pour lutter contre "la menace posée par l'Iran".

Le président américain a été soutenu dans ses propos par le président israélien Reuven Rivlin qui a de son côté déclaré: "Nous devons nous assurer (...) de ne pas nous réveiller dans un cauchemar, avec l'Iran, le groupe Etat islamique et le Hamas à nos frontières. Pour pouvoir rêver, nous devons nous assurer que l'Iran soit hors de nos frontières, hors de la Syrie, hors du Liban." 

Hassan Rohani, le président iranien a rétorqué que son pays continuera ses tests de missiles si "nécéssaire" en précisant que "lorsque nous aurons besoin techniquement de faire des tests de missile nous le ferons et nous ne demanderons la permission à personne".

Le sommet à Ryad en Arabie Saoudite où Donald Trump a rencontré plusieurs dirigeants de pays arabes n'a selon M.Rohani "aucune valeur politique, ni concrète. l'Arabie saoudite a déjà organisé de tels shows par le passé."

Concernant les accusations de M.Trump de soutenir les terroristes, Hassan Rohani a répondu par la négative: "Ceux qui ont lutté contre les terroristes sont les peuples irakien, syrien. Les conseillers militaires iraniens les ont aidés (...) et vont continuer à le faire."

"Vous ne pouvez pas résoudre le problème du terrorisme simplement en donnant à une superpuissance l'argent de votre peuple" a conclu le dirigeant iranien en parlant des Etats-Unis de Donald Trump.

Partager sur Facebook
221 221 Partages

Source: Huffington Post · Crédit Photo: Huffington Post