Nouvelles : Donald Trump vient d'autoriser le massacre des ours et des loups et même de leurs bébés!

Donald Trump vient d'autoriser le massacre des ours et des loups et même de leurs bébés!

Horrible...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
24,473 24.5k Partages

En Alaska, depuis le 10 avril 2017, les loups et ours pourront être à nouveau abattus, y compris les bébés et les animaux en hibernation, et ce tant par hélicoptère que directement dans leurs tanières.

Il ne manquait que la signature de Donal Trump afin de valider un texte de loi approuvé par le Congrès. Entrant immédiatement en vigueur, c’est un bon en arrière sur un ensemble de mesures prises par Barack Obama, concernant la régulation des méthodes de chasse de ces animaux.

Cette loi qui a été poussée par des sénateurs Républicains signe la fin de l’Alaska National Wildlife Refuges Rule, qui a été mis en place par le gouvernement Obama, interdisant la chasse de ces animaux sur une zone protégée de 76,8 millions d’acres. La nouvelle législation permet aussi des pratiques de chasse cruelles, comme tuer des bébés ou tirer des animaux en pleine hibernation, donc sans défense.

Celle-ci a été approuvée à 52 voix contre 47 au Congrès.

L’Humane society of the United States, l’une des organisations de protection animale les plus importantes du monde, condamne cette mesure. « Ce qui vient de se produire à la maison blanche aujourd'hui devrait choquer les consciences de toutes les personnes qui aiment un tant soit peu les animaux », s'est indigné Wayne Pacelle, directeur de l'HSUS, dans un communiqué.

Toutefois, cette loi plait aux électeurs, l’Alaska étant l’un des bastions les plus solides du parti Républicain et de la droite conservatrice.

« Il faut comprendre qu'il ne s'agit pas seulement des petits ours polaires et des petits grizzlys et loups mignons qu'on voit à la télévision, il s'agit du droit des états fédéraux à gérer leurs propres ressources — et à ne pas laisser le gouvernement fédéral le faire à leur place », rétorque Don Young, membre de la Chambre des représentants, qui a présenté le projet de loi controversé, ajoutant que « si les Alaskains n'étaient pas satisfaits de ce genre de lois, il ne tenait qu'à eux d'arrêter de [le] réélire.» Young est âgé de 83 ans et est en fonction depuis 1973, sans interruption, représentant le 49e État.

Partager sur Facebook
24,473 24.5k Partages

Source: Démotivateur · Crédit Photo: IAN MCALLISTER | OLIVER SCHOLEY