Nouvelles : Elle paie 170$ pour une teinture et elle se retrouve avec des brûlures au troisième degré

Elle paie 170$ pour une teinture et elle se retrouve avec des brûlures au troisième degré

Elle avait choisi ce salon en fonction des commentaires des clientes.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4 4 Partages

Morgan Reynolds, une femme de Floride a révélé les horreurs qu'elle a vécu après avoir payé 170$ pour se faire teindre les cheveux par une professionnelle, en 2014. Elle s'est confié que récemment à News 6 pour prévenir les gens de dangers dont ils ne se méfient même pas. 

Morgan était fébrile à l'idée de se teindre les cheveux en rose. Pour arriver à la couleur voulue, elle devait d'abord se faire décolorer les cheveux. Comme elle ne voulait pas faire confiance à n'importe quel salon de coiffure, Morgan Reynolds a choisi le salon en fonction des commentaires de clientes en ligne. Elle est donc allée au Honeycomb Hair and Make-up Studio de Winter Park, un salon que même son amie lui avait recommandé. 

Selon la version de la cliente, la styliste n'aurait pas porté attention aux plaintes de la jeune femme quand elle a dit qu'elle ressentait des brûlures. Le coiffeuse a continué en tentant de rassurer Morgan et en lui disant que tout était normal. Mais les choses se sont aggravées et la coiffeuse ne savait plus quoi faire alors Morgan est allée à l'hôpital. Les médecins ont alors constaté que Morgan souffrait de brûlures chimiques, des brûlures au troisième degré qui étaient bien évidentes. 

Deux semaines plus tard, Morgan a perdu des morceaux de peau et beaucoup de cheveux. «Pendant 10 mois, j'avais un cercle de 5 pouces de mon cuir chevelu qui était complètement exposé», déplore-t-elle. 

La jeune femme a dû subir plusieurs traitements et elle devra encore en avoir deux autres dans un avenir rapproché.

Morgan voulait poursuivre le salon au civil, mais l'entreprise n'avait pas une assurance couvrant sa réclamation alors elle a laissé tomber. 

Mais la version de Samantha Schulze, la propriétaire du salon, est complètement différente. Elle dit que sa cliente a publié une photo d'elle souriante sur les réseaux sociaux en sortant du salon et que ses brûlures proviennent de quelque chose d'autre.  

«Morgan Reynolds est venue au salon le 29 octobre 2014 pour des mèches et une coloration. Alors que Morgan Reynolds était dans la chaise, elle demandait constamment à la styliste de garder les produits de décoloration dans ses cheveux plus longtemps que recommandé. Évidemment, la styliste a refusé. Comprenez que je ne prends pas les plaintes de mes clientes à la légère lorsqu'elles disent qu'elles sentent des brûlures suite à un traitement, mais je crois fermement que les brûlures de Morgan Reynolds proviennent de quelque chose qu'elle a mis sur sa tête après être venue au salon.» 

Partager sur Facebook
4 4 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: capture d'écran