Nouvelles : Elle se dispute avec son mari et le force à dormir sur le divan, le lendemain elle le retrouve mort!

Elle se dispute avec son mari et le force à dormir sur le divan, le lendemain elle le retrouve mort!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,876 2.9k Partages

Ashley Murrell est une femme de 33 ans et mère de trois enfants. Son mari, Mikey, 36 ans, faisait souvent de longs quarts de travail. Un soir où il est rentré après 16 heures de travail, ils se sont disputés, Ashley pensant qu’il allait finir par littéralement se tuer au boulot.

N’ayant pas réussi à s’entendre, Ashley a dit à Mikey de dormir sur le divan. Le lendemain, lorsqu’elle s’est réveillée, elle a découvert son mari mort.

Elle a appris par la suite que son mari, un nettoyeur de tapis, faisait des heures supplémentaires afin de l’emmener à Prague pour son anniversaire.

Selon l’autopsie, il s’est étouffé pendant son sommeil. Lors de ses funérailles, elle a dit : « Mikey était si attentionné, s’il entrait dans une pièce et voyait quelqu’un de malheureux, il était le premier à essayer de lui remonter le moral. Il adorait sa famille. Il voulait que ses enfants aient tout ce qu’il n’a pas eu et travaillait fort pour cela.

Il faisait des quarts de 16 heures tous les jours afin d’avoir les moyens de nous emmener à Disneyland tous les ans. Il était si épuisé, mais il faisait tout pour nous voir sourire.

Mais il travaillait trop. Il était toujours fatigué et sa santé en payait le prix.

Quand il est rentré, nous nous sommes disputés, je ne l’avais jamais vu si fatigué. Je ne pouvais pas le voir comme ça et me suis fâchée. Je n’en pouvais plus. Je lui ai dit de dormir sur le divan, ce qui était stupide parce que je voulais juste le voir davantage. »

« Je me sens si coupable. J’étais furieuse envers moi de l’avoir fait dormir là. Je trouve ça difficile que mes derniers mots pour lui soient colériques. »

« Perdre Mikey a changé ma vision de la vie. La vie est trop courte pour se coucher en colère et de ne pas profiter de tous les instants avec sa famille. »

« Souhaitez toujours la bonne nuit et embrassez les vôtres chaque fois qu’ils partent, vous ne savez jamais quand ils partiront. Vivez chaque jour comme le dernier et laissez les mauvaises choses dans le passé. Nos vies sont trop courtes et vont trop vite. »

Partager sur Facebook
2,876 2.9k Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Mercury Press

Aimez / Commenter