Nouvelles : L'ado de 16 ans ne veut pas enlever son chandail à la plage. Puis une inconnue comprend la troublante vérité.

L'ado de 16 ans ne veut pas enlever son chandail à la plage. Puis une inconnue comprend la troublante vérité.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Jessica Gómez est maman de deux enfants et voilà qu'un jour, alors qu'elle était à la plage, elle a été témoin d'une scène qui l'a grandement touchée.

Aussitôt arrivée à la maison, Jessica n'a pas pu s'empêcher de réagir à cette scène et ainsi, de publier sur les réseaux sociaux un texte à propos de cette histoire.

Jessica ne s'en doutait pas, mais sa publication allait toucher des milliers d'internautes.

Vous comprendrez assez vite pourquoi en lisant ce qui suit:

"Pour vous, la chère fille en maillot de bain vert

Je suis une femme qui était assise sur la serviette à côté de vous. La femme avec un garçon et une fille.

D’abord, je veux vous dire que j’ai vraiment aimé être assise à côté de vous. Dans ce bref moment où nos chemins se sont croisés ainsi que nos rires. J’aime la façon dont nos conversations se sont chevauchées et l’air s’est rempli de votre musique.

Et vous savez quoi? En même temps cela me fascine, parce que je ne me souviens plus quand j’ai changé de camp. Quand je n’étais plus cette fille, mais quand je suis devenu « cette femme ». Quand je ne suis plus allée à la plage avec mes amis, mais avec mes enfants.

Mais ce n’est pas pour cela que je vous écris aujourd’hui. Je vous écris parce que je vous ai remarqué. Je ne vous regardais pas, mais je vous ai vu.

J’ai vu comment vous étiez la seule à part.

Je vous ai vu vous cacher derrière vos amis et que vous vouliez enlever votre chemise quand vous étiez sûre que personne ne regardait.

J’ai vu comment vous vous êtes soigneusement assise sur votre serviette, toujours avec vos bras pour cacher votre ventre.

Je vous ai vu incliner la tête pour mettre vos cheveux derrière vos oreilles sans montrer votre ventre.

J’ai vu comment vous tentiez d’aller vous baigner. Comment vous bougiez nerveusement alors que vous étiez si dénudée devant vos amis. Encore une fois, vous aviez vos bras comme un mur autour de vous.

J’ai vu comment vous étiez nerveuse quand vous ne pouviez plus couvrir votre corps. Lorsque vous vous êtes doucement détournée de vos amis.

Je ne sais pas si votre inconfort avait à voir avec votre amie qui avait laissé ses longs cheveux tomber sur un corps digne d’une top model. Pendant ce temps, vous regardiez vers le bas et cherchait un endroit pour vous cacher. 

Je voudrais tellement vous en dire plus. Car, avant d’être cette femme avec des enfants, j’étais comme vous. J’étais la fille dans la serviette.

Je voudrais vous dire que j’étais les deux à la fois. J’étais vous, j’étais ton amie. Maintenant, je suis rien de tout cela – ou peut-être un peu des deux. Alors, si je pouvais voyager dans le temps, je voudrais simplement, tout simplement profiter de ma vie au lieu de me soucier d’elle. En ce moment, je veux juste être ici sur la plage.

Je voudrais vous dire que j’ai vu vos livres. Votre tête vous amènera encore plus loin qu’un corps lisse de 16 ans.

Je voudrais vous dire que vous avez un sourire merveilleux, et combien il est triste que vous vous cachiez et ne souriez pas souvent.

Je voudrais vous dire que le corps dont vous avez si honte est beau, juste parce qu’il est si jeune. Bon sang – il est beau parce qu’il est en vie! Il reflète qui vous êtes et comment vous vivez.

Je voudrais vous dire que vous ne devriez voir qu’à travers les yeux d’une personne de 30 ans. Ensuite, vous verrez comment vous êtes vraiment précieuse et admirable.

Je voudrais vous dire qu’une personne vous aimera un jour, pas pour votre corps, mais pour qui vous êtes. Pour chaque courbe et rire, chaque pli et chaque grain de beauté. Cette personne aimera tout de vous et votre corps. Et sinon, cette personne ne méritera pas votre amour.

Je voudrais vous dire que vous êtes parfaite comme vous êtes: belle avec toutes vos imperfections.

Mais que puis-je faire? Je suis juste une femme à côté de vous.

Mais vous savez quoi? Je suis ici avec ma fille, la petite fille qui joue en maillot de bain rose dans la mer et roule dans le sable. Sa seule préoccupation était de savoir si l’eau serait froide.

Vous, ma chère fille dans un maillot de bain de vert – je ne peux rien vous dire.

Mais je dirai ceci, et plus encore.

Et je vais le dire à mon fils.

Parce que nous méritons tous d’être aimés.

Et nous devrions tous nous aimer les uns les autres."

Quel texte extrêmement touchant!

Ce n'est pas étonnant que des milliers de personnes aient partagé ce témoignage.

Bravo à Jessica!

Source: Incroyable · Crédit Photo: Courtoisie Wikimedia / Facebook Jessica Gomez