Nouvelles : La maman partage cette photo de son fils sur Internet, ce qu'il se produit ensuite est révoltant...

La maman partage cette photo de son fils sur Internet, ce qu'il se produit ensuite est révoltant...

Une politique qui a été révisée...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
98 98 Partages

Sur Instagram, la photo d’un garçon de 12 ans sans un œil a été retirée.

Le jeune Harry Beswick est atteint du syndrome de Goldenhar. Il lui manque un œil, une orbite, une narine et une oreille sur un côté de son visage.

Sa mère, Charlie Beswick, a publié une photo de lui sans sa prothèse oculaire lundi. Elle a été retirée car « elle ne respectait pas les termes d’utilisation ».

Toutefois, Instagram reconnaît que c’était une erreur.

Charlie, de Stoke-on-Trent, entretient un blog parental et documente sa vie avec le handicap de son fils sur les réseaux sociaux depuis six mois. Il s’agit de la deuxième fois qu’une photo d’Harry a été retirée, les deux fois, on voyait son orbite.

« J’apprécie qu’il soit différent et les gens peuvent ne pas vouloir le regarder, mais ce n’est pas la décision d’Instagram. Qu’Instagram décide que le visage d’Harry ne soit pas approprié est dégoûtant. C’est de la discrimination. Il s’agit du visage de mon fils et j’en suis fière. »

Harry a subi 10 opérations, dont deux pour restructurer son crâne et lui construire une orbite. 

Si l’image a été remise sur Instagram, Charlie n’a pas reçu d’excuse ou d’explications. Seulement un courriel de la part de l’équipe concernant la politique d’utilisation de la plateforme : « Notre équipe a révisé le retrait de la photo et a confirmé qu’elle a été retirée incorrectement. Nous l’avons remise en place et pris des actions pour s’assurer qu’elle ne sera pas retirée de nouveau. »

Les conditions d’utilisation du site stipulent que les photos n’étant pas appropriées pour une audience diversifiée seront retirées, telles que des images contenant de la nudité, faisant l’apologie de crimes ou de blessures auto-infligées ou encore d’intimidation. »

Partager sur Facebook
98 98 Partages

Source: BBC · Crédit Photo: Twitter