Nouvelles : La revue Protégez-Vous dévoile le nom de l'épicerie la moins cher au Québec!

La revue Protégez-Vous dévoile le nom de l'épicerie la moins cher au Québec!

Voici où aller si vous voulez éconmiser!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,329 1.3k Partages

Selon la revue Protégez-Vous, « la GIGA baisse de prix d’IGA est de la poudre aux yeux. » Il faudra donc continuer de se tourner vers Walmart, Maxi ou Costco pour obtenir des paniers d’épicerie moins chers qu’ailleurs.

L’Enquête sur les supermarchés de Protégez-Vous a vu ses conclusions publiées ce mardi. Les gagnants de la course au marché le moins cher ? Walmart et Maxi. « En adoptant ces magasins, une famille qui dépense environ 150 $ par semaine à l’épicerie économisera à peu près 1000 $ par an,» ce qui équivaut tout de même à 13% de la facture annuelle. Afin de mener cette enquête à bien, Protégez-Vous a visité plus de 109 fois IGA Extra, Maxi, Provigo Le Marché, Metro Plus, Walmart, Super C et Costco, ce dans six villes du Québec. On y comparait alors le prix d’un panier d’épicerie comportant 49 produits de grandes marques nationales. Et le résultat ? Bien, IGA Extra s’avérait le plus cher de tous les supermarchés et le magazine ajoute que son point faible est les viandes et le poisson. 

Il semblerait que depuis la mise en place de l’alléchante campagne de baisse de prix, lancée en grande pompe au printemps 2016, de nombreux prix aient augmenté, malgré certaines baisses.

Sobeys, le groupe auquel la bannière IGA appartient, annonçait une baisse de prix de 8 500 articles en avril, allant de 5 à 7%. Selon le propriétaire d’IGA, cette stratégie était à coût nul, cette baisse étant permise par des négociations avec les fournisseurs et l’abandon du cadeau de la semaine. Des analystes disaient que l’entreprise avait fait ce retournement car il s’agit de la seule parmi les trois principaux joueurs de l’alimentation au Québec à ne pas avoir de chaîne à bas prix comme Metro (Super C) et Loblaw (Maxi). Donc la grande baisse de prix d’IGA s’est accompagnée de hausse de certains prix.

Walmart avait suivi le mouvement début mai, la bannière américaine ayant réduit le prix de bon nombre d’articles dans les sections alimentaires des Supercentres, mais n’a pas déclenché de guerre dans le secteur de l’épicerie. Guerre à laquelle Loblaw disait vouloir se préparer en juillet, étant la chaîne la plus répandue au Canada, il lui fallait demeurer concurrentielle, surtout en contexte de faible inflation. Toutefois, sa façon de se battre contre la hausse des prix des aliments est de s’attaquer au problème directement au niveau de ses fournisseurs, appliquant une réduction de 1,45% sur les prix des livraisons reçues dès le 4 septembre. Or, le géant Loblaw s’attend à voir ralentir l’inflation du panier d’épicerie.

La revue Protégez-Vous, dans son numéro d’octobre, lève aussi le voile sur la portée de la course aux rabais. « Notre enquête dévoile qu’un consommateur qui ferait le tour des supermarchés pour profiter des rabais sur tous les articles du panier économiserait à peine 16 $ (marques nationales) ou 10 $ (marques les moins chères) par rapport à ce qu’il paierait en un seul magasinage chez Walmart. » Malgré tout, Walmart n’est pas nécessairement le grand vainqueur car, au moment de l’enquête, « le panier de Costco est 5% moins cher que le panier économique de Walmart,» or les magasins-entrepôts Costco ne commercialisent pas tous les articles du panier d’épicerie typique. Comme il faut s’abonner pour profiter de leurs aubaines et acheter en grande quantité, Costco n’est pas adapté à tous les budgets et consommateurs.

Avec cette enquête, vient aussi un sondage où l’on a interrogé 3 600 consommateurs québécois. « Sans grande surprise, les chaînes qui offrent les meilleurs prix ne sont pas les plus populaires. On leur reproche notamment le peu de choix de produits biologiques, le manque de courtoisie du personnel et le long temps d’attente aux caisses,» analyse le magazine. 

Partager sur Facebook
1,329 1.3k Partages

Source: Le Devoir
Crédit Photo: iStock