Nouvelles : La Russie pose un geste surprenant dans le dossier de la Corée du Nord!

La Russie pose un geste surprenant dans le dossier de la Corée du Nord!

Une décision qui surprend!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
414 414 Partages

Au Conseil de sécurité des Nations unies mercredi, la Russie a bloqué une condamnation du dernier tir de missile nord-coréen. Ce, malgré le soutien de la Chine, alliée de Pyongyang.

Cette proposition américaine demandait à Pyongyang de s’abstenir de mener de nouveaux tests de missiles, tant nucléaires que balistiques, suite au tir raté de dimanche dernier.

Moscou souhait ajouter au texte des éléments d’une précédente déclaration, soit la nécessité de parvenir à une solution par le dialogue.

De nombreux diplomates avouent leur surprise quant à ce blocage de la Russie, d’un texte qui est soutenu par Pékin, qui est un habituel parapluie diplomatique au sein de l’ONU.

Les membres du Conseil exprimaient dans ce texte leur « inquiétude absolue » concernant « l’attitude hautement déstabilisatrice » de la Corée du Nord, menaçant de prendre « des mesures importantes » contre le régime.

Le Conseil avait fermement condamné, d’une seule voix, une série de tirs de missiles de Pyongyang, le mois dernier.

Mercredi, Mike Pence, vice-président américain, avait promis à la Corée du Nord une réponse « écrasante » en cas d’attaque, disant que Pyongyang était la plus « dangereuse et urgente menace dans la région ».

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, estime quant à lui que les pays se trouvant « sur la ligne de front » de cette crise, à savoir la Chine, les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud, la Russie, devaient tout mettre en œuvre afin d’empêcher la course à l’armement de Pyongyang.

«Nous pensons qu’il est absolument essentiel que tous s’impliquent afin de s’assurer que tout soit fait pour que la menace représentée par le développement des missiles et des capacités nucléaires ne se convertisse pas en menace pour la communauté internationale,» déclare-t-il.

«Nous soutenons entièrement les efforts de tous les États visant à s’assurer que la Corée du Nord n’obtienne pas les capacités qui se convertiraient en menace non seulement pour la région mais pour une zone plus vaste du monde.»

Partager sur Facebook
414 414 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Keystone Press