Nouvelles : Le bébé meurt après avoir été allaité. Mais quand les docteurs analysent le sang du bébé? Ils sont choqués par l'horrible vérité.

Le bébé meurt après avoir été allaité. Mais quand les docteurs analysent le sang du bébé? Ils sont choqués par l'horrible vérité.

Une addiction fatale...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
202 202 Partages

Sandra Laverdure, une mère de Saint-Jérôme, au Québec, est accusée d’homicide involontaire et de négligence criminelle, suite à la mort de la petite Magalie, le 18 mai 2016. Mathieu-Charles Mongrain, le père de la victime, est lui aussi accusé de négligence criminelle.

Les jeunes parents consommaient des méthamphétamines régulièrement, jusqu’à 12 comprimés par jour.

Laverdure consommait aussi une grande quantité d’alcool sur une base quotidienne avant sa grossesse. Enceinte, elle a cessé les comprimés de méthamphétamine, mais fumait toujours environ 4 joints de cannabis par jour et continuait de boire de l’alcool.

Après une dispute le 17 mai 2016, Laverdure a pris deux comprimés de méthamphétamine, tout en allaitant la petite Magalie. Elle s’est endormie en lui donnant le sein. Le lendemain, elle croyait l’avoir écrasée pendant son sommeil quand elle a constaté son décès.

Deux autopsies ont été pratiquées sur l’enfant et les analyses toxicologiques ont établi la présence d’une concentration élevée de méthamphétamine dans son organisme, intoxiqué par le lait maternel.

Jusqu’à leur arrestation le 15 décembre dernier, les parents ont continué à consommer des drogues. Ils ont toutefois été libérés pour suivre des thérapies qui auraient des résultats positifs.

Partager sur Facebook
202 202 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook