Nouvelles : Le chauffeur de bus qui a giflé reçoit des dizaines de milliers de signatures en support pour lui éviter le congédiement.

Le chauffeur de bus qui a giflé reçoit des dizaines de milliers de signatures en support pour lui éviter le congédiement.

Le chauffeur risque de perdre son emploi.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,635 5.6k Partages

C'est une des vidéos qui a fait un grand buzz ces derniers jours aux quatre coins de la France, on peut y voir un chauffeur de bus qui a giflé un adolescent qui a mal traversé et qui l'a forcé à freiner brusquement. Le chauffeur risque une sanction de la part de la RATP mais il a reçu un fort soutien de la population au cours de la fin de semaine.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui fait débat en France. Suite à une vidéo où on peut voir un chauffeur de bus gifler un adolescent qui a mal traversé et qui l'a forcé à freiner brusquement, une polémique a éclaté. Son employeur, la RATP, songe à le sanctionner mais d'un autre côté il a reçu un fort soutien de la population au cours de la fin de semaine.

On vous laisse regarder la vidéo de cette altercation entre le chauffeur de bus et de l'adolescent:

En effet, Le Parisien explique qu'au cours de la fin de semaine, une pétition a vu le jour pour venir en soutien au chauffeur. Au moment d'écrire ces lignes plus de 180 000 personne ont signé la pétition. Ce qui est intéressant avec cette pétition c'est que tout le contexte de l'incident est raconté et cela permet de mieux comprendre ce qu'il s'est passé. Cette pétition est le fruit de l'initiative de certains chauffeurs de la RATP.

Voilà ce qui se dit dans la description de la pétition: "Un collégien a traversé la route juste devant son bus obligeant le collègue à freiner fortement et malmener la clientèle à l'intérieur de son bus. Il a ensuite interpellé le collégien lui faisant une remontrance comme n'importe quels parents l'auraient fait (car lui est papa d'ados aussi), en retour il s'est fait insulter bien plus fort que le stipule le journal "Le Parisien", et le collégien a fini par un "Ferme ta gueule et conduis ton bus". Nous en tant que collègue nous connaissons bien le chauffeur et il est reconnu par sa gentillesse, son calme olympien et sa patience. Aujourd'hui il risque la révocation à cause d'un enfant qui a été inconscient et c'est pour cela que nous vous demandons de bien vouloir nous soutenir dans notre démarche afin que le collègue ne perde pas son emploi".

Beaucoup de chaînes de télévision ont couvert cette polémique et on vous laisse deux reportages vidéos qui en parlent.

Partager sur Facebook
5,635 5.6k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Twitter