Nouvelles : Le grand chef de Daesh pourrait avoir été tué par une frappe de la Russie.

Le grand chef de Daesh pourrait avoir été tué par une frappe de la Russie.

L'homme le plus recherché du monde pourrait être mort

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
850 850 Partages

Le ministère russe de la défense a annoncé qu'une frappe de leur aviation pourrait avoir tuer le chef de Daesh, Akr Al-Baghdadi.

L'homme le plus recherché du monde serait mort dans une frappe qui a été menée par l'aviation russe le 28 mai à Raqqa en Syrie. La frappe visait une réunion de hauts dirigeants de l'organisation terroriste. 30 chefs militaires de l'État Islamique ainsi que 300 de ses combattants y auraient trouvé la mort. 

Le chef de la diplomatie russe indique néanmoins ne pas pouvoir confirmer à 100% cette information. La coalition internationale menée par les Etats-Unis n'est également pas en mesure de confirmer la nouvelle.

"Selon les informations que nous cherchons à vérifier par divers canaux, le dirigeant de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi se trouvait à cette réunion et a été éliminé dans le bombardement" a déclaré le Ministère russe de la défense. 

La dernière apparition d'Akr Al-Baghdadi remonte à 2014 dans une vidéo où il prononçait un discours dans une mosquée. Dans la vidéo, il proclamait son "califat" qui se composait des territoires conquis en Irak et en Syrie.

Sa tête est mise à prix pour 25 millions de dollars par les américains. 

Partager sur Facebook
850 850 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube