Nouvelles : Le maire de Florence menace d'abattre toute personne criant « Allahu Akbar », mais ça mal tourné pour lui.

Le maire de Florence menace d'abattre toute personne criant « Allahu Akbar », mais ça mal tourné pour lui.

Un sujet fâcheux!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5 5 Partages

Le maire de Florence s’est excusé après avoir crié « Allahu Akbar » en blague à la fin d’une réunion avec le maire de Venise.

Luigi Brugnaro, le maire de Venise, disait que toute personne criant « Allahu Akbar » dans la ville serait tirée à vue, Dario Nardella, le maire de Florence, l’a répété, pour rire.

Cette phrase signifiant « Allah est grand » en arabe est souvent criée par les terroristes pendant des attaques.

Si les deux maires ont ri de cette blague, ce n’est pas le cas de tous. Cette blague s’avérait offensante et manquait de sensibilité, surtout après moins d’une semaine où 15 personnes ont perdu la vie au cours d’un attentat en Espagne.

« Je m’excuse pour certaines remarques dans une vidéo en ligne. Ce n’était pas mon intention d’offenser qui que ce soit, ou la communauté musulmane, ou de blaguer à propos de cette religion ou d’évoquer les événements tragiques des derniers jours. Dans cette vidéo, je tenais à me distancer des propos de mon homologue Brugnaro concernant les musulmans lors de notre rencontre à Rimni. Tous ceux qui me connaissent et connaissent mon administration savent que nous savons parler avec toutes les communautés religieuses, incluant les musulmans modérés,» déclare le maire Nardella dans une publication sur Facebook.

Partager sur Facebook
5 5 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Imagoeconomica