Nouvelles : Le plus grand réseau pédophile du monde démantelé après que les policiers aient pris contrôle d'un site web
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Le plus grand réseau pédophile du monde démantelé après que les policiers aient pris contrôle d'un site web

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
615 615 Partages

Un des plus gros réseaux pédophiles du monde vient d'être démantelé sur internet.

Le réseau qui se trouvait sur le Dark Web était baptisé "Child's play" ce qui se traduit par "Jeux d'enfants" en français.

La communauté comptait pas moins d'un million de personnes et 4000 pédophiles le visitaient régulièrement pour y partager des photos et des vidéos.

Mais c'est la police australienne qui contrôlait en réalité le site internet pour piéger les prédateurs sexuels. 

Ils ont géré le site pendant près d'un an en récoltant un maximum d'informations sur les utilisateurs. 

Après avoir révélé le piège, de très nombreux pédophiles ont été arrêtés dans douze pays dans le monde.

Cette infiltration n'a pu être possible que grâce à l'arrestation de Benjamin Faulkner, un pédophile canadien qui était en réalité l'administrateur du site "Child's play".

Forcé de révéler ses identifiants, Benjamin Faulkner a permis aux policiers de prendre le contrôle du site.

Les policiers ont donc infiltré donc ce monde sinistre peuplé de pédophiles et de producteurs de films X avec des enfants.

Pour prendre l'identité de Benjamin Faulkner, les policiers ont dû eux-mêmes publier du contenu pédophile pour ne pas éveiller des soupçons.

Cette méthode controversée "d'incitation au crime" est interdite dans plusieurs pays mais pas en Australie où elle est parfaitement légale.

"Je soutiens à 100% ce genre de méthodes, parce que les images utilisées par la police ne sont évidemment pas des images qu'elle crée, ce sont des images déjà existantes qu'elle a pu saisir. Et c'est justement dans le but d'arrêter les personnes qui en sont responsables." déclare Hetty Johnston, fondatrice d'une unité de la police australienne sur internet. 

Selon elle, ces moyens sont nécessaires pour sauver de nombreux enfants et pour punir les coupables. 

Partager sur Facebook
615 615 Partages

Source: Demotivateur
Crédit Photo: iStock