Nouvelles : Le Premier ministre Manuel Valls se confie suite à sa mésaventure avec un policier

Le Premier ministre Manuel Valls se confie suite à sa mésaventure avec un policier

Voici ce qu'il avait à dire

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,476 1.5k Partages

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre Manuel Valls s’est exprimé concernant l’incident où un policier a refusé de lui serrer la main, et nous fait part de l’échange qui a suivi.

« Nous étions émus aux larmes, parce que, quelle force, quel courage. Pas un mot, pas un mot de récrimination, pas un mot.  Et au contraire, un soutien aux forces de l’ordre et aux forces de sécurité, » disait le Premier ministre, ému.

« Nous savons aussi dans ces moments-là ce que peuvent éprouver les militaires, les gendarmes, les policiers victimes du terrorisme, victimes de la violence. Et moi, je peux comprendre que dans ces moments-là il y ait un policier, ou des policiers, des hommes, des femmes qui sont touchés, qui pouvaient connaître les victimes, qui aient une attitude qui n’est en rien irrespectueuse, » exprime-t-il relativement à l’incident.

« J’ai tout simplement dit à ce policier, qui me disait que c’était dur, que c’était difficile pour tout le monde. Pour les familles. Mais que jamais un gouvernement n’avait fait autant pour soutenir les forces de l’ordre et les forces de sécurité. »

Il ajoute aussi « J’aime la police, j’aime la gendarmerie, j’ai été leur chef pendant deux ans, je sais ce qu’est l’engagement de ces policiers et de ces gendarmes. C’est pareil évidemment pour les militaires que je rencontre souvent, qui sont forts et heureusement qu’ils sont là, » conclue-t-il. 

Partager sur Facebook
1,476 1.5k Partages

Source: bfmtv.com/mediaplayer/video/manuel-valls-s-exprime-a-propos-du-policier-qui-n-a-pas-voulu-lui-serrer-la-main-835845.html · Crédit Photo: Keystone Press