Nouvelles : Le Québec bientôt frappé par une tempête automnale.

Le Québec bientôt frappé par une tempête automnale.

Voici tous les détails.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
968 968 Partages

Tout d'abord, on espère de tout coeur pour vous que vous avez bien profité des dernières journées chaudes, car ce "bon vieux beau temps" semble maintenant derrière nous. Du moins, pour les prochains jours, étant donné la possible arrivée d'une première tempête automnale qui pourrait bientôt frapper la province.

C'est en raison d'un important système dépressionnaire que la province est maintenant replongée au coeur d'un climat typiquement automnal. Toutefois, cette dépression atteindra son pic jeudi et vendredi avec des précipitations qu'on estime de 50 mm dans certains secteurs du Québec. De plus, il faudra aussi s'attendre à des rafales de vent pouvant aller jusqu'à 70 km/h.

Évidemment, quand on parle de tempête automnal, il ne s'agit pas ici d'une tempête de neige, donc à ceux et celles qui étaient pris de panique, soyez rassurés que vous n'aurez pas à sortir votre pelle cette semaine.

Lorsqu'on parle d'une tempête automnale, il est principalement question de pluies abondantes et de vents violents. 

Pour le moment, on peut dire que la province est au coeur de la première étape de cette dépression. En effet, de lundi à mercredi, les températures seront à la baisse dans la plupart des secteurs du Québec. Jeudi, le Québec sera survolé par un autre système dépressionnaire en provenance des États-Unis.

Ce passage d'un autre système dépressionnaire devrait faire en sorte que le mercure grimpera, mais cette hausse de la température sera aussi accompagnée d'importantes quantités de pluie. Bien que les modèles pourraient changer pour le moment, on prévoit présentement que des précipitations de 50 mm de pluie pourraient être observées dans certains secteurs du Québec suite à ce système dépressionnaire.

Comme le contraste de température entre les masses d’air chaud et froid est plus prononcé en cette période de transition des saisons, les vents violents se manifestent plus souvent. Ainsi, plus le contraste est élevé et plus on peut voir des vents plus intenses se manifester.

On comprend donc mieux pourquoi le constraste entre les vents en provenance des États-Unis, qui sont encore chauds et qui entrent en interaction avec l'air froid de l'Arctique, provoquent des tempêtes accompagnées de vents aussi violents.

Rappelons que le 1er novembre 2013, 350 000 pannes avaient été causées au Québec en raison d'une tempête automnale où on avait assisté à des vents atteignant 100 km/h.

Sinon, des rafales de vent de 90 km/h avaient engendré plus de 30 000 pannes au Québec en 2011.

Souhaitons qu'il n'y ait pas de panne suite à la tempête automnale qui s'en vient.

Partager sur Facebook
968 968 Partages

Source: Meteo Media · Crédit Photo: Courtoisie