Nouvelles : Les esclaves vendus en Libye étaient dépouillés de leurs organes et brûlés vivants.

Les esclaves vendus en Libye étaient dépouillés de leurs organes et brûlés vivants.

Des détails sordides concernant les esclaves en Lybie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
9,497 9.5k Partages

Un ancien ministre Nigérien a dévoilé l'existence d'un trafic d'humains qui vendaient des organes à la pièce auprès de ses esclaves qui étaient déportés en Libye.

L'ancien ministre, Femi Fani-Kayode, affirme que 75% des victimes dont les organes sont volées proviennent du Nigéria.

Il affirme aussi que les victimes présentent des corps mutilés et que certaines sont même brûlées vivantes comme de vulgaires "brochettes de poulet".

Les victimes dont les corps ne sont pas massacrées sont condamnées à l'esclavage et généralement, on les fera travailler jusqu'à ce que mort s'ensuive.

En faisant cette sortie, Femi Fani-Kayode souhaite lancer un message aux dirigeants du Nigéria et de la Libye.

L'ancien ministre ne s'en cache pas, il considère cela révoltant que des humains soient vendus pour quelques dollars seulement.

De plus, comme beaucoup d'émigrants quittent le Nigéria pour la Libye, ceux-ci ignorent alors qu'ils s'en vont directement dans la gueule du loup.

La chaîne CNN a diffusé un reportage dans lequel on peut assister à une espèce de vente aux enchères d'esclaves.

Les images ont choqué des milliers de gens et souhaitons que des mesures soient prises afin que ce trafic cesse rapidement.

Voici le reportage diffusé par CNN:

Partager sur Facebook
9,497 9.5k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie