Nouvelles : Les gras trans seront bannis au Canada dès lundi
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Les gras trans seront bannis au Canada dès lundi

Un changement important dans l'alimentation au Canada!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
483 483 Partages

Les gras trans artificiels seront enfin bannis au Canada, près de 15 ans après que la majorité des députés aient voté en faveur d'une telle proposition. Un changement important dans l'alimentation au Canada!

Dès lundi, les huiles partiellement hydrogénées (principale source de gras trans dans les aliments) sera ajouté à la « Liste des contaminants et des autres substances adultérantes dans les aliments » par Santé Canada.

Ces huiles sont utilisées principalement dans la fabrication de pâtisseries, les frites, les beignets, le maïs soufflé et de certains produits emballés dans le but de prolonger leur conservation. Mais ces huiles « augmentent les taux de lipoprotéines de basse densité (LDL), souvent nommées "mauvais" cholestérol, dans le sang, tout en abaissant les taux de lipoprotéines de haute densité (HDL), ou de "bon" cholestérol », explique Radio-Canada. 

« Il s'agit d'une étape très importante en matière de politique de nutrition au Canada », a affirmé Manuel Arango, directeur de la politique de la santé et de la défense des intérêts à la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada.

« Cela signifie que l'industrie ne pourra plus fabriquer ou utiliser des huiles partiellement hydrogénées qui créent des acides gras trans artificiels dans l'approvisionnement alimentaire. Cela sera complètement interdit au Canada », a-t-il ajouté, en entrevue avec Radio Canada. 

L'interdiction va s'appliquer à tous les aliments produits pour le Canada, comprenant les importations et les aliments préparés dans les restaurants. 

M. Arango dit que ces gras trans artificiels « bouchent le cœur » et leur interdiction pourrait prévenir 12 000 crises cardiaques en 20 ans. 

Mais tous les gras trans ne disparaîtront pas du jour au lendemain. Les détaillants auront jusqu'à trois ans pour écouler leur inventaire.

« Santé Canada estime que d'ici trois ans, il n'y aura aucun gras trans sur les tablettes », a déclaré un responsable de Santé Canada.

Pour Manuel Arango, cette interdiction n'est qu'un « verre à moitié plein ». 

« La longue histoire de la bataille contre les gras trans n'a pas été gagnée du jour au lendemain, mais nous sommes sur la voie de l'élimination complète des gras trans. C'est significatif », a-t-il fait remarquer. 

Partager sur Facebook
483 483 Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: Adobe Stock