Nouvelles : Les médecins lancent une importante alerte concernant une bactérie dans la salive des chiens et chats

Les médecins lancent une importante alerte concernant une bactérie dans la salive des chiens et chats

Et dans certains cas causer la mort.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,378 1.4k Partages

C'est le genre de nouvelle qui peut vous rendre paranoïaque si vous avez un chien ou un chat parce qu'une récente étude souligne que dans certains cas leurs salives pourraient être très dangereuse pour la santé.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui fait froid dans le dos. En effet, la salive des chiens et des chats pourrait s'avérer être très dangereuse pour la santé et même dans certains cas conduire à la mort. Ainsi, Le Parisien explique que des médecins de Brest en Bretagne ont fait une étude pour comprendre ce qui clochait dans la salive des chiens et des chats. Ils ont trouvé une bactérie qui s'appelle capnocytophaga canimorsus et qui serait à l'origine des problèmes de santé encourus par plusieurs personnes.

Wikipédia explique que " la capnocytophaga canimorsus est une bactérie de la flore gingivale des espèces canines et félines. Elle peut se transmettre par morsure, léchage ou simplement par proximité avec les animaux. Elle est généralement peu virulente chez les personnes en bonne santé mais peut provoquer des pathologies grave chez les personnes prédisposées. La capnocytophaga canimorsus est encore largement inconnue mais l'augmentation des cas diagnostiqués a suscité un regain d'intérêt pour ce bacille. Le traitement aux antibiotiques est efficace dans la plupart des cas. Le diagnostic repose avant tout sur le contact récent avec des chiens ou des chats".

Le Parisien explique qu'en France, il y a eu trois décès en raison d'une infection à la capnocytophaga canimorsus. Les trois décès ont eu lieu entre février 2017 et avril 2018. Aux États-Unis, il y a eu un cas extrême qui a fait beaucoup parlé cet été. En effet, un homme d'une quarantaine d'années a dû être amputé après avoir attrapé la capnocytophaga canimorsus après qu'un chien ait léché son bras. L'homme a perdu ses bras et ses jambes, une situation très rare.

Toujours selon les informations du quotidien Le Parisien, il semblerait que la bactérie est transmise par une morsure dans 60% des cas et le reste serait causé par un léchage d'une peau écorchée. C'est exactement ce qui est arrivé à l'américain qui s'est fait amputé ses bras et ses jambes.

Partager sur Facebook
1,378 1.4k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Unsplash