Nouvelles : NORD: L'enfer d'une fillette handicapée victime d'harcèlement à l'école

NORD: L'enfer d'une fillette handicapée victime d'harcèlement à l'école

Elle a aussi été privée de récréation pour sa sécurité.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,677 1.7k Partages

Léa est une fillette de 11 ans handicapée. Un accident causant un traumatisme crânien l'a plongée dans un coma pendant 8 jours quand elle n'avait même pas encore 3 ans. Elle en garde des séquelles depuis. 

«Physiquement, on ne voit rien, mais elle est devenue une vraie éponge, elle prend tout à cœur, est très sensible et dit tout ce qui lui passe par la tête», explique Cécile, sa maman.

La mère qui habite à Feignies, près de Maubeuge, en France, a raconté son calvaire à 20 Minutes. 

La fillette de 11 ans a intégré un parcours scolaire normal, mais elle a maintenant peur d'aller en classe parce qu'elle est battue et harcelée par les autres élèves.

«Elle se faisait insulter et frapper régulièrement pendant les récréations, toujours par le même petit groupe d’enfants, c’était la tête de Turc», se désole la maman.

La première solution proposée par l'école: priver Léa de récréation pour sa sécurité. 

Les violences ont diminué, mais le harcèlement a continué. 

«Elle m’a raconté qu’elle se réfugiait dans les toilettes pour pleurer et qu’elle ne voulait plus aller à l’école», glisse Cécile. 

À cours de moyens, Cécile a demandé à ce que sa fille soit changée d'école il y a 3 semaines. 

«C’est un peu la double peine pour Léa. C’est elle qui est harcelée et c’est elle qui doit changer d’école», constate la mère.

Pourtant, là encore, l'administration tarde à réagir. 

«Nous allons donner une suite favorable à sa demande, mais pas avant la fin des vacances de février», assure-t-on à la mairie de Feignies. 

L'école n'a pas souhaité commenter. 

Partager sur Facebook
1,677 1.7k Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Adobe Stock