Nouvelles : Plus de 100 personnes détenus dans un camp de concentration pour homosexuels.

Plus de 100 personnes détenus dans un camp de concentration pour homosexuels.

Du jamais vu depuis la Deuxième Guerre mondiale...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,101 1.1k Partages

En Russie, dans la région de Chechnya, plus de 100 hommes homosexuels sont détenus dans une prison qui n’est pas sans rappeler les camps de concentration.

Les hommes auraient été arrêtés dans le cadre d’une purge visant la communauté LGBT et les camps sont les premiers à être établis depuis la Seconde Guerre mondiale.

La répression contre la communauté LGBT a commencé depuis la demande d’une marche pour les droits des homosexuels à Grozny, en Tchétchénie. Quand le rapport concernant une telle prison a été publié le 1er avril, le ministre de l’Intérieur de la Tchétchénie l’a fait passer pour une blague, tandis que le secrétaire de presse de Ramzan Kadyrov, à la tête de la République de Tchétchénie, a décrit le rapport comme un tissu de mensonge et stipulé qu’aucun homme gai n’était emprisonné.

« S’il y avait de telles personnes en Tchétchénie, les agences appliquant la loi n’auraient rien à voir avec ceci, car leurs proches les enverraient là d’où ils ne pourraient revenir, » dit-il.

« Depuis quelques semaines, une campagne brutale a lieu contre la communauté LGBT en Tchétchénie. Les représentants de la loi et les officiels d’agences de sécurité sous le contrôle sans-cœur de Ramza Kadyrov ont emprisonné des douzaines d’hommes soupçonnés d’être gais, les ont torturé et humiliés, » dit un rapport de Human Rights Watch.

« Quelques hommes ont disparu. D’autres ont été renvoyés dans leurs familles, à peine vivants, suite aux coups reçus. Au moins trois hommes sont morts depuis le début de cette campagne. »

Partager sur Facebook
1,101 1.1k Partages

Source: International Business Times · Crédit Photo: iStock