Nouvelles : Plus de 1200 soldats Américains débarquent en Australie, prêts à attaquer la Corée du Nord.

Plus de 1200 soldats Américains débarquent en Australie, prêts à attaquer la Corée du Nord.

Cela survient pendant un pic de tensions avec la Corée du Nord...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
726 726 Partages

À Darwin, en Australie, plus de 1 200 Marines américains surentraînés et 13 appareils militaires ont atterri, prêts à combattre, alors que les tensions en Corée du Nord atteignent des sommets.

Les premiers Marines sont arrivés mardi pour un déploiement de six mois, où ils mèneront des exercices militaires avec les forces australiennes et chinoises.

Il s’agit d’un programme de déploiement annuel appelé à durer 25 ans, lancé par l’ex président Barack Obama en 2011.

Or, avec 1 250 militaires, ce déploiement est bien loin des 2 500 prévus cette année, toutefois, il s’agit du plus grand contingent d’appareils aériens en Australie en temps de paix, de l’histoire.

Selon le Lieutenant-Colonel Briand Middleton, commandant des Marines, ce déploiement est « un signe tangible » de leur engagement envers la région et leur partenariat. Il dit aussi que cette décision était antérieure aux tensions avec la Corée du Nord. 

« Je pense que c’est un bon mouvement de renforcer l’alliance et le partenariat de longue date entre nos deux pays, en tout temps. Nous sommes prêts à combattre et gagnerons sur la nuit, » continue le Lieutenant Middleton.

Les exercices militaires de l’Australie en collaboration avec la Chine et les États-Unis servent à nouer des liens entre leur plus important partenaire militaire, les États-Unis, et leur plus grand partenaire commercial, la Chine.

Toutefois, l’Australie s’est fait réprimander alors qu’elle tentait de prendre une position équilibrée dans le sud de la Mer de Chine. D’un côté, la Chine critiquait la liberté de navigation de l’Australie dans la région, quand un sénior de l’armée américaine appelle l’Australie à en faire davantage.

Quant au premier ministre Malcom Turnbull, celui-ci condamne le régime nord-coréen, le disant inconscient et une menace réellement dangereuse pour la sécurité de l’Australie.

« Le régime nord-coréen est une menace pour la paix de la région, » disait-il à des reporters à Canberra ce mardi. «C’est une menace à tous ses voisins de la région et s’ils sont capables de développer un missile capable d’atteindre les États-Unis ou l’Australie, ils pourraient aussi menacer l’Australie et les États-Unis. »

Partager sur Facebook
726 726 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Keystone Press Agency