Nouvelles : “ S'il te plaît papa, arrête! ”

“ S'il te plaît papa, arrête! ”

C'est indescriptible...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,049 2.0k Partages

Une mère a livré un témoignage déchirant en cour alors qu'elle a dû revenir sur les circonstances horribles entourant le meurtre de sa fille de 8 ans.

La femme n'a pas pu sauver la vie de sa fille qui a été la victime d'un meurtre répugnant des mains de l'ex-conjoint de sa mère.

On n'ose même pas imaginer la douleur que la mère a pu ressentir en revenant sur les événements qui ont mené à l'assassinat de sa fille.

Comme l'a expliqué la mère Tracey Taundry devant le juge, celle-ci a tenté en vain d'aller à la rescousse de sa fille Mylee, mais en vain. En effet, les blessures causées par son ex-conjoint et père de Mylee avaient déjà fait trop de dommages.

La mère a retenu des sanglots en expliquant devant le juge qu'elle avait entendu sa fille hurler à l'aide alors qu'elle était dans la maison. Puis, sa voix s'est soudainement éteinte.

Le père de 55 ans, William Billingham, est accusé du meurtre de sa fille qui est survenu peu après que la mère se soit rendue à son bungalow afin d'aller y récupérer leur fille qui avait confié à Taundry qu'elle ne se sentait pas en sécurité.

La mère a expliqué qu'elle se trouvait au seuil de la porte de la résidence de Billingham quand ce dernier a sorti un couteau pour le placer sur la gorge de Taundry tout en lui disant qu'il était prêt à la tuer. Billingham aurait ensuite poussé la mère à l'extérieur avant de tirer sa fille vers lui à l'intérieur de la maison.

La seconde d'après, la mère appelait en toute vitesse les services d'urgence pour leur signaler qu'elle craignait que sa fille soit en danger: "Je vous en prie, faites vite. Il a tiré mon bébé à l'intérieur de la maison, il a mon bébé à l'intérieur. Il la fait hurler. Il a un gros couteau et il va la poignarder. Il a un couteau dans les mains. Il a mon bébé et il a un couteau."

L'opérateur a ensuite demandé à la maman s'il avait d'autres armes et la mère lui a répondu que non, mais qu'il avait une maison remplie de couteaux.

À l'arrivée des policiers, ceux-ci ont découvert le corps de la fillette qui gisait dans son sang. Les secouristes ont tenté de lui venir en aide, mais en vain. Ils ont du confirmer son décès peu après leur arrivée.

Billingham continue à nier avoir assassiné sa fille et le procès devrait se terminer dans les prochains jours.

Partager sur Facebook
2,049 2.0k Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie