Nouvelles : Sa fille née à 25 semaines et pesant 510 grammes défie tous les pronostics et peut enfin rentrer chez elle après 200 jours d'hospitalisation.

Sa fille née à 25 semaines et pesant 510 grammes défie tous les pronostics et peut enfin rentrer chez elle après 200 jours d'hospitalisation.

Un petit miracle!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,142 1.1k Partages

Brodie Soster, de Brisbane, avait donné naissance à sa fille à seulement 25 semaines de grossesse, suite à des problèmes de santé alors qu’elle était en vacances en Nouvelle-Zélande en octobre. La petite ne pesait que 510 grammes.

Elle ne pensait qu’à des brûlements d’estomac, mais après avoir vu un médecin, il s’avérait que sa pression sanguine était trop élevée et qu’elle faisait une pré-éclampsie. Il fallait la faire accoucher prématurément, sous peine de perdre la mère et l’enfant.

La petite Billie Ave Stevens n’avait que de 30 à 40% de chances de survie et a dû demeurer dans une unité de soins néo-natals, dans un hôpital de Nouvelle-Zélande.

« C’était une situation horrible pour ma famille et moi. J’étais loin de ceux qui me soutienne, sans salaire, avec une hypothèque à payer et la vie de mon bébé sur la corde raide pendant une longue période, » raconte Brodie.

Près de 200 jours plus tard, elle pouvait finalement rentrer chez elle avec sa fille. Maintenant, elle espère que les poumons de la petite Billie iront mieux, afin de ne plus avoir à dépendre des tubes d’alimentation et d’oxygène.

« Je ne pourrais pas être plus fière de Billie. Elle a défié le sort et j’ai pu l’allaiter, alors qu’on m’a dit que je ne pourrais jamais le faire. Ses yeux, ses oreilles et son cerveau sont sain. Je me sens si chanceuse d’avoir une petite fille si forte. »

Partager sur Facebook
1,142 1.1k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Facebook