Nouvelles : Sa mère croit qu'il fait une réaction allergique, mais ce que les médecins lui annoncent est impensable.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Sa mère croit qu'il fait une réaction allergique, mais ce que les médecins lui annoncent est impensable.

Les docteurs lui annoncent une nouvelle qui va changer sa vie.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,573 1.6k Partages

Le jour où Mandy Smith a dû aller chercher son fils Zachary à l'école, la mère s'est immédiatement doutée que quelque chose ne tournait pas rond.

Le jeune garçon s'était apparemment frotté à de l'herbe à puces, car il avait des éruptions cutanées au niveau des pieds.

La mère avait donc appliqué de l'onguent sur les éruptions de son fils en se disant que tout rentrerait dans l'ordre.

Or, le lendemain matin, l'état de santé de Zachary avait pris une tournure très inquiétante.

Non seulement le garçon souffrait d'une fièvre intense, mais son corps était complètement recouvert d'éruptions cutanées.

Évidemment, la mère a immédiatement apporté son fils à l'hôpital et l'état de Zachary a continué à dégénérer.

Les éruptions étaient de plus en plus intenses et c'est alors qu'un médecin a compris ce qui se passait : Zachary souffrait d'une maladie extrêmement rare qui s'attaque à la peau et aux membranes muqueuses, le syndrome de Stevens-Johnson.

Cette maladie débute un peu comme la grippe, or si elle n'est pas traitée rapidement, elle peut mener jusqu'à la mort.

Le syndrome de Stevens-Johnson est généralement causé par une allergie à un médicament.

C'est alors que la mère de Zachary a réalisé que cette grave réaction avait été probablement causée par les pilules contre la migraine qu'elle avait données à son fils quelques jours auparavant.

Pendant ce temps, 90% de la peau de Zachary a été affectée par la maladie. Les poumons de l'enfant ont été gravement atteints. On a même dû placer le garçon dans un coma afin qu'il arrive à survivre.

Heureusement pour Zachary et sa mère, le garçon est sorti du coma après un mois et sa peau a miraculeusement guéri.

Aujourd'hui, tout ça n'est plus qu'un mauvais souvenir, mais sans la vigilance de la mère de Zachary ainsi que le professionnalisme des médecins, l'histoire aurait pu prendre une très grave tournure. 

Partager sur Facebook
1,573 1.6k Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Facebook