Nouvelles : Santé Canada met en garde la population contre une crème non-autorisée qui peut présenter un grave risque pour la santé

Santé Canada met en garde la population contre une crème non-autorisée qui peut présenter un grave risque pour la santé

N'utilisez surtout pas ce produit!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
102 102 Partages

Problème

Santé Canada informe les Canadiens que la crème à base de plantes PureCare, un produit de santé non autorisé, peut poser de graves risques pour la santé. Le produit est commercialisé comme traitement naturel contre l’eczéma et le psoriasis chez les enfants et les bébés. Les analyses du Ministère ont confirmé la présence dans ce produit d’un stéroïde d’ordonnance (propionate de clobétasol) et d’un autre ingrédient (phénoxyéthanol) non déclarés sur l’étiquette. Ces ingrédients peuvent avoir des effets sur la santé allant de l’irritation cutanée et de la déshydratation jusqu’à une hausse de la tension artérielle.

La crème à base de plantes PureCare était vendue en ligne, à l’adresse www.purecareskin.com, et par l’intermédiaire d’un réseau de distribution en personne. Le produit a porté deux étiquettes différentes (voir les images ci-après). L’étiquette actuelle indique qu’il s’agit d’un produit pour la peau extrêmement sèche, alors que l’étiquette précédente indique qu’il s’agit d’une crème à base de plantes pour traiter l’eczéma, le psoriasis et la peau sèche. Le produit a été importé par l’entreprise PureCare Herbal Cream Ltd.

Produits touchés

  • La crème à base de plantes PureCare, par PureCare Herbal Cream Ltd.

Ce que vous devrez faire

  • Cessez d’utiliser ce produit. Consultez un professionnel de la santé si vous l’avez utilisé et que vous vous inquiétez pour votre santé.
  • Lisez les étiquettes pour vérifier si Santé Canada a autorisé la vente des produits de santé. Les produits homologués ont un numéro d’identification de médicament (DIN) de huit chiffres, un numéro de produit de santé naturel (NPN) ou un numéro de remède homéopathique (DIN‑HM). Vous pouvez aussi interroger la Base de données sur les produits pharmaceutiques et la Base de données des produits de santé naturels homologués de Santé Canada pour savoir si la vente des produits est autorisée.
  • Signalez les effets indésirables des produits de santé à Santé Canada en composant sans frais le 1‑866‑234‑2345 ou en faisant une déclaration en ligne, par la poste ou par télécopieur.
  • Transmettez vos plaintes au sujet de produits de santé à Santé Canada en composant sans frais le 1‑800‑267‑9675 ou en remplissant le formulaire de plainte en ligne.

Personnes touchées

  • Les consommateurs qui ont acheté ou utilisé ce produit.

Contexte

Le propionate de clobétasol est un stéroïde topique à puissance très élevée vendu sur ordonnance pour traiter les affections inflammatoires. Il doit être utilisé uniquement sous la supervision d’un professionnel de la santé. Le propionate de clobétasol peut entraîner les effets secondaires suivants : irritation, affaiblissement ou dégénérescence de la peau. Les corticostéroïdes topiques peuvent être absorbés en quantités suffisantes pour causer des effets indésirables, notamment : arythmie cardiaque, hausse de la tension artérielle, ulcères d’estomac, hausse de la glycémie, troubles sanguins et du système nerveux, lésions de la peau, des muscles et des os et troubles du système nerveux.

Le phénoxyléthanol peut causer de graves problèmes pour la santé s’il est ingéré – par exemple par un nourrisson pendant l’allaitement si la mère a appliqué cette crème pour apaiser ou guérir la peau sèche ou gercée des mamelons. En cas d’ingestion, le phénoxyléthanol peut causer des difficultés respiratoires, des vomissements et de la diarrhée. Les vomissements et la diarrhée peuvent mener à une déshydratation.

Renseignements aux médias

Santé Canada (613) 957-2983

Renseignements au public

(613) 957-2991 1-866 225-0709

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada a confirmé que l’entreprise PureCare Herbal Cream Ltd. a cessé la vente du produit et a demandé à l’entreprise de le retirer du marché.

Images: 

 

Partager sur Facebook
102 102 Partages

Source: Canadiens en Santé · Crédit Photo: Capture d'écran