Nouvelles : Un bébé souffre de complications après avoir attrapé la varicelle, la mère met en garde les autres parents
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un bébé souffre de complications après avoir attrapé la varicelle, la mère met en garde les autres parents

Un important cri du coeur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,166 1.2k Partages

Kayley Burke était désemparée quand son bébé de 11 mois, Elijah, a contracté la varicelle. 

D'autres parents avaient envoyé leurs enfants malades à la garderie sans prévenir le personnel alors la maladie s'est rapidement propagée. 

Toute la famille a attrapé la varicelle. Heureusement, leur plus grande, Kaliah, était vaccinée. Les effets ont donc été moindres. 

Mais Elijah était trop petit pour être vacciné. 

«Vaccinez donc vos enfants», a écrit la mère de Queensland, en Australie, sur Facebook. 

«Ces photos vous montrent exactement pourquoi.»

«Notre pauvre bébé est trop jeune pour être immunisé et il a attrapé la varicelle ça fait maintenant près d'une semaine.»

«Kaliah et moi avons aussi la varicelle. Heureusement, Kaliah a été immunisée et va bien à part quelques cloques.»

«Pensez au risque auquel vous exposez les autres enfants qui sont trop jeunes pour être vaccinés.» 

La mère s'est ensuite confiée à Sunshine Coast Daily qui s'est intéressé à son histoire. 

«C'est horrible, je ne peux pas pensé quoi que ce soit de pire», a-t-elle déclaré. 

«Je suis vraiment fâchée qu'il soit malade. Je crois à la vaccination et s'il avait été assez vieux pour être vacciné, il ne serait pas aussi malade.»

Aux États-Unis, une femme a été menacée d'être emprisonnée pour refuser de faire vacciner son enfant. 

Rebecca Bredow, une mère du Michigan, pourrait bien se retrouver en prison si elle s'entête à ne pas faire vacciner son fils de 9 ans et demi. Mais dans des entrevues données à plusieurs médias en 2017, Rebecca a martelé avoir la ferme intention de rester sur sa décision. 

«J'aimerais mieux me retrouver derrière les barreaux que de céder et faire quelque chose en lequel je ne crois pas du tout», affirme Rebecca Bredow.

Rebecca croit que les vaccins pourraient «blesser» son fils. Son ex-mari et père de l'enfant, James Patric Horne, était d'accord avec sa décision jusqu'à l'an dernier. Mais après avoir changé son fusil d'épaule, il a décidé d'avoir recours aux tribunaux pour obliger la mère à faire vacciner son fils.

Lors de leur passage en cour, le juge a donné raison au père. Le juge a donné un ultimatium à Rebecca. Si son fils n'est pas vacciné, elle ira en prison.

Partager sur Facebook
1,166 1.2k Partages

Source: Newsner
Crédit Photo: Capture d'écran