Nouvelles : Un dangereux virus fait rage dans une destination touristique prisée des Québécois.

Un dangereux virus fait rage dans une destination touristique prisée des Québécois.

Les autorités sanitaires en état d'alerte.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
341 341 Partages

Dans le Maine, aux États-Unis, les autorités sanitaires font face à un rare virus, suite à l’infection d’un adulte du comté de Kennebec en juin dernier.

Transmis par les moustiques, le virus Jamestown Canyon cause des symptômes présentant des similarités à ceux de la grippe dans un premier temps. Or, l’infection peut aussi causer des encéphalites et méningites dans les cas les plus sévères.

Hospitalisé, l’homme du Maine est maintenant de retour chez lui.

Le CDC (Centre pour le contrôle des maladies) du Maine est toutefois en état d’alerte et rappelle à la population d’être méfiante quant aux virus pouvant être transmis par les moustiques, tels que l’encéphalite équine orientale et le virus du Nil oriental.

Par le monde, seulement 31 infections du virus Jamestown Canyon ont été recensées en 14 ans.

«Ce cas nous rappelle tous que tous les moustiques sont bien plus qu’une simple nuisance, mais qu’ils transportent aussi des maladies,» expliquait le Dr Siiri Bennet, épidémiologiste en chef de l’État du Maine.

«La prévention est la clef pour lutter contre ces infections, il faut se protéger des piqûres de moustiques,» ajoute-t-il.

Répandu en Amérique du Nord, le JCV circule en premier lieu chez les chevreuils. S’il circule partout sur le territoire américain, seulement 15 personnes ont été infectées entre 2004 et 2009.

Pour se protéger, quelques mesures simples :

- Porter des manches longues et pantalons longs.

- Utiliser du chasse-moustique sur la peau et les vêtements, en suivant les instructions d’utilisation.

- Utilisez des moustiquaires.

- Drainez les mares d’eau stagnantes près de votre résidence.

Partager sur Facebook
341 341 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: iStock