Nouvelles : Un enfant de 6 ans est banni de son école en raison de sa coupe de cheveux.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un enfant de 6 ans est banni de son école en raison de sa coupe de cheveux.

Jetez un coup d'oeil et jugez-en par vous-mêmes!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,055 5.1k Partages

Une mère est en furie après que son fils de 6 ans ait été expulsé de l'école en raison de ses cheveux. En effet, le jeune garçon qui porte une coiffure de type "mohawk" s'est fait dire par la direction de son école qu'on craignait qu'une des pointes de sa chevelure puisse blesser les yeux de ses camarades de classe.

Ce jour-là, le petit Charlie Chafer était très excité à l'idée d'aller à l'école, car il allait pouvoir montrer fièrement à ses camarades de classe sa toute nouvelle coiffure qu'il avait choisie lui-même. Or, les choses n'ont pas pris la tournure souhaitée par Charlie, car quelques heures seulement après son arrivée à l'école, voilà que sa maman, Kirstie-Lea Day, a reçu un appel téléphonique de la direction.

Le message qui s'adressait à la mère était très clair: Charlie ne pourrait pas retourner en classe tant qu'il ne changerait pas de coiffure.

La mère qui travaille à la maison a expliqué à Metro: "Ce n'est pas juste pour Charlie d'être le seul de son école à devoir se raser la tête. Ce n'est qu'un tout petit mohawk de rien du tout qui n'affectera aucunement son apprentissage ou celui des autres étudiants".

Kirstie-Lea est maman de deux autres enfants de 8 et 4 ans et comme la direction lui a clairement fait savoir, il n'est aucunement question que son fils retourne à l'école tant que sa mère ne lui aura pas fait raser la tête.

Bien que la mère avait suggéré à l'école de tout simplement lui mouiller les cheveux afin que sa coiffure ne forme plus de pics, la direction n'a pas voulu changer sa position.

La mère en est donc à songer à changer son fils d'école, car elle voit d'un très mauvais oeil que la direction fasse un tel cas d'une simple coiffure.

Ce qui a grandement indigné Kirstie-Lea, c'est que la direction a évoqué comme raison que les pics de sa coiffure pourraient blesser d'autres élèves, voire même crever l'oeil d'un de ses camarades de classe. 

La mère a décidé de garder son fils à la maison pendant trois jours et lorsque la direction l'a contactée afin de savoir pourquoi il avait été absent, Kirstie-Lea a expliqué que c'était parce que son fils n'avait plus le droit d'aller à l'école. À cela, la direction aurait laissé entendre qu'elle était une très mauvaise mère d'agir de la sorte.

Gageons que cette histoire n'est pas finie et qu'elle risque d'avoir bien des échos!

Partager sur Facebook
5,055 5.1k Partages

Source: Metro
Crédit Photo: Courtoisie