Nouvelles : Un garçon de 17 mois meurt attaqué par un Rottweiler

Un garçon de 17 mois meurt attaqué par un Rottweiler

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
137 137 Partages

Un enfant de 17 mois a dramatiquement perdu la vie après qu'il ait été attaqué par un Rottweiler.

La scène tragique s'est produite le 10 septembre à Vienne, en Autriche, alors que les grands-parents du bébé se promenaient avec lui.

L'enfant avait été transporté aux soins intensifs d'un centre hospitalier, car il avait été gravement mordu au crâne, or il a succombé à ses blessures.

Pour ajouter à l'horreur de l'histoire, l'enquête policière a révélé que la propriétaire du chien n'avait aucunement réagi pendant la troublante attaque. Selon ce qu'a indiqué la police, les analyses sanguines ont démontré que la femme présentait un taux d'alcoolémie de 1,4 g par litre de sang au moment où l'incident s'est produit.

Toutefois, outre l'inaction de la dame et le fait qu'elle était sous l'influence de l'alcool au moment du drame, la police a confirmé qu'elle titulaire du permis obligatoire en Autriche pour la détention de chiens appartenant à des races présentant un caractère de dangerosité.

L'attaque a évidemment suscité de vives réactions chez la population, mais aussi du côté des autorités. À cet effet, le maire de Vienne a annoncé qu'il envisageait de limiter à 0,5 g/l le taux d'alcoolémie pour les promeneurs de ce type de chiens.

L'animal qui a mortellement blessé l'enfant était d'un poids de 50 kg. Selon ce que rapportent les autorités, le chien aurait été euthanasié suite à l'attaque.

Rappelons qu'en janvier 2017, à Saint-Aubin à Aisne, une fillette âgée de 14 mois avait été tuée par le Rottweiler de la famille.

La mère tenait alors deux enfants dans ses bras, dont la jeune victime, quant le chien a soudainement bondi sur la maman afin de saisir la fillette à l'aide de sa gueule.

La famille possédait un second chien, un Jack Russell. Ce dernier a aussitôt rejoint le Rottweiler pour s'en prendre à la fillette qui était alors au sol.

Dans la panique, la mère a accouru vers la maison pour aller placer le second enfant en sécurité, puis à son retour, elle n'arrivait pas à séparer les deux chiens enragés du petit bébé sans défense. 

C'est finalement le grand-père du bébé qui est parvenu à libérer la fillette de l'emprise des deux molosses, mais en vain, car les secours ont dû constater le décès de l'enfant, et ce, des suites d'un arrêt cardiaque.

Le Rottweiler était arrivé à prendre la fuite avant l'arrivée des secours et celui-ci avait été retrouvé, puis abattu dans l'heure suivante.

Quant au Jack Russell, celui-ci avait été euthanasié quelques jours plus tard.

Partager sur Facebook
137 137 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie