Nouvelles : Un homme condamné à 160 ans de prison pour avoir violé la fille de 10 ans de sa petite amie

Un homme condamné à 160 ans de prison pour avoir violé la fille de 10 ans de sa petite amie

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
526 526 Partages

Nicholas Deon Thrash, un homme de 34 ans, a été condamné à 160 ans de prison jeudi. Il a été reconnu coupable d'avoir violé le fille de sa petite amie, qui n'avait que 10 ans, et de lui avoir fait un enfant. Il ne sera pas éligible à une libération conditionnelle avant 136 ans. 

Tout a commencé quand la fillette n'avait que 8 ans. Elle habitait avec sa mère et Nicholas à Atlanta, en Georgie. Ils sont déménagés en Indiana plus tard et les abus ont continué. 

Mais Nicolas a tout nié. Il a déclaré qu'il n'a jamais eu de relations sexuelles avec la fillette et qu'elle se serait plutôt fait inséminer artificiellement par avec son sperme par la mère, a rapporté le Washington Post. 

C'est à l'âge de 11 ans que la fillette a donné naissance, en septembre l'an passé. La mère voulait que sa fille se fasse avorter, mais on lui aurait refusé et le cas aurait été rapporté aux autorités à ce moment. 

Maintenant âgée de 12 ans, la fillette a témoigné contre son agresseur et elle a tout raconté en pressant un animal en peluche contre son coeur. 

Les policiers ont découvert l'ADN de Nicholas sur les petites culottes souillées de la fillette pendant l'enquête. 

La mère est accusée d'avoir encouragé sa fille à mentir sur l'identité du père, mais aussi de négligence et d'avoir aidé un criminel. Elle aurait dit à sa fille de dire qu'elle était enceinte d'un ami de classe pour protéger Nicholas. 

La mère devra passer en cour le 9 octobre prochain. Il n'a pas encore été clairement établi si la mère était consciente ou non des abus de Nicholas sur sa fille. 

La fillette est présentement sous les soins de l'État et elle reçoit tous les traitements nécessaires tant pour sa santé physique que psychologique. Son bébé a quant à lui été placé en adoption. 

C'est une véritable histoire d'horreur qui n'aurait jamais dû se produire, mais nous sommes heureux d'apprendre que l'enfer de la petite fille est enfin terminé. Elle aura beaucoup de chemin à faire pour se remettre de ces abus, mais elle peut enfin vivre sans craindre son agresseur. 

Partager sur Facebook
526 526 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran