Nouvelles : Un homme handicapé fonce sur des dames 88 et 90 ans avec son fauteuil électrique.

Un homme handicapé fonce sur des dames 88 et 90 ans avec son fauteuil électrique.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Un homme handicapé affirme que c'est en raison d'une espèce de coma diabétique qu'il a foncé sur deux femmes âgées avec son scooter électrique.

L'homme de 40 ans nommé Aaron Ali est accusé d'avoir reculé avec son véhicule sur Doris Collins, 88 ans, et Joan Benjafield, 90 ans. Les deux femmes âgées magasinaient paisiblement à Welling, à Kent, au moment de l'incident.

Les deux retraités attendaient l'autobus à l'extérieur du magasin South East Models quand l'homme handicapé est surgi de nulle part, fonçant à toute vitesse sur elles.

Ali, qui avait commencé à travailler en tant qu'infirmier en 2001, s'était retrouvé soudainement handicapé pour la vie après qu'un patient l'ait attaqué alors qu'il était employé par la Shaftesbury House à Ealing.

L'incident impliquant les deux dames est survenu le 14 juin dernier, mais ce qui n'aide vraiment pas à la cause d'Ali, c'est que que le 2 janvier, un homme de 72 ans nommé Michael Gibson a été aussi heurté par lui dans un incident similaire. 

Mais Ali continue à se défendre en expliquant que le jour de l'incident dans lequel il a heurté les deux dames âgées, il avait ressenti une faiblesse soudaine après avoir pris une dose de morphine. La faiblesse aurait alors provoqué chez l'homme une espèce de coma diabétique qui lui aurait fait perdre le contrôle de son véhicule.

L'homme explique qu'il doit consommer quotidiennement de la morphine et les effets du médicament se combinent très mal avec son diabète.

Selon Ali, lorsque de telles crises surviennent, il peut se retrouver soudainement dans un état qu'on pourrait comparer à celui d'une personne en état d'ébriété.

Ali a poursuivi en racontant qu'au moment de l'incident, il savait qu'il était en crise, mais il croyait avoir encore le plein contrôle de ses déplacements. Il affirme avoir voulu passer devant les deux dames âgées, puis avoir eu l'impression d'être entré en collision avec des objets en plastique. C'est alors qu'en se retournant afin de voir ce qu'il avait heurté qu'il a réalisé avec horreur que les deux dames âgées gisaient au sol.

Quant à l'attaque survenue en janvier, Ali se défend d'avoir voulu s'en prendre à l'homme de 72 ans nommé Michael Gibson. Selon Ali, ce serait en fait le retraité qui s'en serait pris à lui. Ali a révélé que suite à un échange verbal, Gibson aurait décidé de le poursuivre, puis après s'être montré menaçant à l'égard de l'homme handicapé, ce dernier aurait tenté de se défendre en prenant la fuite.

Le procès dont Ali fait l'objet se poursuivra dans les prochains jours.

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie