Nouvelles : Un maniaque cause la panique générale en cachant des aiguilles dans des fraises.

Un maniaque cause la panique générale en cachant des aiguilles dans des fraises.

Il a fallu détruire toute la récolte.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

En Australie, 7 fermes ont été victimes d'un sabotage sans précédent dans lequel des aiguilles ont été insérées dans des fraises vendues dans des supermarchés. Les producteurs de fraises n'ont pas pu être dédommagés et ceux-ci ont dû jeter d'importantes réserves de fruits en raison de la panique causée par le sabotage.

Stephanie Chheang, dont la mère et le beau-père sont propriétaires de la ferme Donnybrook Berries, a partagé une vidéo déchirante dans laquelle on voit une quantité incroyable de fraises qui doivent être jetées, étant donné que celles-ci sont suspectées de pouvoir contenir des aiguilles.

Alors qu'elle filme la vidéo, Chheang affirme: "C'est sans aucun doute la pire chose qui pouvait arriver à notre famille. C'est encore pire que tout ce que vous pourriez vous imaginer et dans l'espace de 3 jours, nous avons presque tout perdu."

Le cauchemar de ces fermiers a débuté le 9 septembre dernier quand un homme est arrivé en urgence à l'hôpital, car il avait été gravement blessé par une aiguille qui avait été cachée à l'intérieur d'une fraise.

Au moment où les fermes Donnnybrook Berries ont été touchées par le sabotage, il s'agissait alors de la troisième entreprise à en être victime.

Depuis que l'entreprise Donnybrook Berries a été frappée, celle-ci a dû jeter des millions de fraises dans des fosses. Ces fraises avaient été rappelées dans les heures précédentes en raison du sabotage.

Comme l'explique Chheang, les supermarchés ont répondu à la panique du public et ceux-ci refusaient de vendre des fraises par crainte d'être touchés à leur tour par un autre accident du genre auprès d'un de leurs clients.

C'est une vraie crise pour tous ces producteurs de fraises, car très souvent, ce sont de petites entreprises qui prévoient leurs activités au cours de l'année en prévision de cette période où les fraises sont très courues par les consommateurs.

Avec toutes ces réserves de fraises qui doivent être jetées en raison de ce sabotage, cela implique des pertes très importantes chez les éleveurs qui mettent ainsi leur avenir en danger.

Selon la Queensland Strawberry Growers Association, l'organisation estimait au début de la semaine que la panique causée par ce sabotage pourrait entraîner la fermeture d'une douzaine d'entreprises reliées à la productionn de fraises.

On ignore toujours qui pourrait se cacher derrière ces sabotages et s'il s'agit de l'oeuvre d'une seule personne ou de plusieurs individus.

La police indique que les personnes qui seraient trouvées coupables d'avoir posé de tels gestes pourraient faire face à une peine d"emprisonnement allant jusqu'à 10 ans.

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie