Nouvelles : Un médecin est suspecté d'avoir abusé et violé au moins 50 enfants.

Un médecin est suspecté d'avoir abusé et violé au moins 50 enfants.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

La Suède fait face à une véritable histoire d'horreur alors que le parquet de Stockholm vient tout juste d'annoncer qu'il jugera un médecin espagnol qui est suspecté d'avoir abusé et violé des dizaines d'enfants.

L'histoire donne extrêmement froid dans le dos quand on sait que le médecin aurait abusé et violé 52 enfants en tout. Ceux-ci étaient âgées entre 2 et 12 ans au moment où les crimes se sont produits et le médecin était en fonction lorsqu'il a posé ces gestes.

Mais les ennuis ne s'arrêtent pas là pour le médecin qui est âgé de 29 ans, car celui-ci est aussi suspecté d'avoir abusé de 18 adultes. De plus, le parquet compte accuser l'homme de possession de matériel pédopornographique.

Le parquet à Stockholm a aussi annoncé qu'il avait retenu la qualification de viol avec circonstances aggravantes pour quatre patients mineurs. À cet effet, le parquet précise qu'il doit tenir compte de l'autorité qu'implique les fonctions du médecin, mais aussi, le très jeune âge de ses victimes.

L'homme est détenu depuis décembre et dans l'éventualité où il serait visé par un verdict de culpabilité, il devrait devoir faire face à 14 ans de réclusion.

Selon ce que rapportent les médias locaux, les faits reprochés au médecin se seraient produits entre 2015 et 2017. 

Le médecin aurait commis ses gestes répugnants dans divers centre médicaux du pays scandinave, mais selon l'acte de mise en accusation obtenu par l'AFP, l'homme aurait aussi profité de sa participation à un service de consultation sur Internet afin d'abuser de ses victimes.

À titre d'exemple, le médecin osait pousser l'audace jusqu'à demander à ses patients qui le consultaient en ligne de se déshabiller afin de les "examiner" et ainsi, l'homme en profitait afin de les filmer.

Sinon, le médecin aurait usé d'un stratagème tout autant révoltant en ce qui concerne ses jeunes patients qui venaient le consulter en cabinet. En effet, même pour des maux très anodins, le médecin demandait à ses jeunes patients de se dévêtir afin "d'examiner" leurs organes génitaux. Pour ajouter à l'horreur, le médecin manipulait les parents afin qu'ils lui donnent son accord pour qu'il examine les organes génitaux de leurs enfants, profitant ainsi de son autorité en tant que docteur.

Fredric Wikman, un avocat qui défend plusieurs victimes dans cette histoire, a expliqué à la chaîne TT: "Cet abus de confiance dont profitent généralement les médecins et cette utilisation de nouvelles technologies afin de commettre des abus sexuels est unique et inquiétant."

Le procès du docteur devrait débuter le 20 septembre prochain.

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie