Nouvelles : Un mystérieux sniper terrorise les djihadistes de Daesh, il a déjà tué 3 têtes dirigeantes du groupe.

Un mystérieux sniper terrorise les djihadistes de Daesh, il a déjà tué 3 têtes dirigeantes du groupe.

On le surnomme «Daesh Hunter»

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
58,237 58.2k Partages

Un mystérieux tireur d'élite est rapidement devenu un héros populaire en raison de ses efforts meurtriers contre les djihadistes du groupe État islamique (EI) en Libye. En seulement 10 jours, ce tireur non identifié a assassiné trois commandants de l'EI de haut rang dans le pays nord-africain ravagé par la guerre.

Des terroristes du groupe balaient depuis la ville de Syrte pour tenter de capturer le tireur assassin. Un témoin oculaire a déclaré au site al-Wasat, «un état de terreur régnait parmi l'État islamique après ces décès. Ils ont tiré au hasard dans l'air pour effrayer les habitants, tout en recherchant le tireur d'élite». The Telegraph rapporte que «les meurtres ont semé la panique parmi les forces de l’EI dans la ville, qui ont effectué une série d'arrestations et d'exécutions dans le but de traquer le coupable».

Il est considéré comme un tireur solitaire avec une précision incroyable, et a recueilli une telle publicité qu'ils ont déjà un surnom pour lui, «Daesh Hunter».

La légende urbaine dit que le tireur a perfectionné ses compétences durant le soulèvement de la Libye contre le colonel Mouammar Kadhafi.

Le rapporte une théorie selon laquelle «le tireur est un tireur isolé de la ville voisine de Misrata, mais des agents américains sont déjà très actifs dans la région et un certain nombre de frappes aériennes américaines ont tué de nombreux militants de l’EI dans la région.» Ce pourrait donc très bien être un soldat des forces spéciales américaines.

La première des victimes de ce sniper solo était Hamad Abdel Hady, un Soudanais qui œuvre pour le tribunal islamique nouvellement créé. Il a été assassiné à l’extérieur d'un hôpital plus tôt ce mois-ci. Le tireur a ensuite abattu Abu Mohammed Dernawi le 19 janvier près de son domicile à Syrte. La dernière attaque a eu lieu le 23 janvier quand l'assassin a frappé Abdullah Hamad Al-Ansari, un commandant de la ville libyenne de Obari, alors qu'il quittait une mosquée dans la ville au sud du pays.

Partager sur Facebook
58,237 58.2k Partages

Source: 7sur7.be/7s7/fr/31902/La-menace-EI/article/detail/2602222/2016/01/31/Ce-mysterieux-sniper-qui-fait-trembler-les-djihadistes-de-l-EI.dhtml