Nouvelles : Un nouveau danger prend de plus en plus d'ampleur au Québec et inquiète les médecins.

Un nouveau danger prend de plus en plus d'ampleur au Québec et inquiète les médecins.

Tous les détails dans l'article

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
326 326 Partages

L'État de New York et la province du Québec s'inquiètent de la prolifération de tiques porteuses de maladies.

Cet été, trois personnes ont été infectées par le virus de l'encéphalite de Powassan dans le Comté de Saratoga. Les symptômes peuvent être ceux d'un rhume mais la maladie peut se révéler plus grave, allant jusqu'à une inflammation du cerveau.

Les autorités ont donc confirmé la présence du virus dans le comté de Saratoga. Jusqu'ici seuls 26 cas d'encéphalite de Powassan avaient été détectés dans l'État de New York depuis 2000. 

Cette maladie virale est transmise par des tiques qui peuvent également transmettre la maladie de Lyme.

"Cette surveillance accrue va continuer cet automne avec la cueillette de tiques adultes de ces mêmes endroits, ainsi qu’avec le prélèvement et l’examen de sang de chevreuils tués par des chasseurs afin de vérifier s’ils ont été exposés à Powassan" précise le communiqué du département de santé. 

Au Québec, les autorités sont actuellement en train de vérifier si les tiques porteuses de la maladie de Lyme ne pourraient pas également transmettre le virus de l'encéphalite de Powassan.

Si aucun cas de Powassan n'a été détecté en 2016, le nombre de cas de maladies de Lyme continue d'augmenter au Québec l'année dernière. Au total, 174 cas ont été signalés. La grande majorité ont été infectés sur le territoire québécois et notamment dans les régions de l'Estrie et de Montérégie (94% des cas).

Il s'agit d'un chiffre en augmentation par rapport aux 160 cas de 2015. 

le Laboratoire de santé publique du Québec a examiné 2158 tiques et 17,4% d'entre elles étaient porteuses de la bactérie.

Partager sur Facebook
326 326 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Journal de Montréal