Nouvelles : Un nouveau virus inquiète de plus en plus les autorités Québécoises!

Un nouveau virus inquiète de plus en plus les autorités Québécoises!

Des informations importantes...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,887 1.9k Partages

Les tiques augmentent en nombre au Canada, poussant les canadiens à être plus alertes aux symptômes de la maladie de Lyme, or, le virus de Powassan, qui cause l’encéphalomyélite de Powassan est aussi porté par ces insectes, notamment les tiques des marmottes et les tiques des cerfs.

Ce virus de la même famille que le virus du Nile occidental a été identifié pour la première fois en 1958 à Powassan, en Ontario, où un enfant a contracté la maladie avant de mourir.

Seulement 16 cas ont été répertoriés au Canada, dans des provinces de l’est soit au Nouveau-Brunswick, au Québec et en Ontario. Mais le nombre de tiques lui, s’est rapidement accru au Canada dans la dernière décennie.

Les symptômes de ce virus ressemblent à ceux de la maladie de Lyme, mais en bien plus violents, pouvant apparaître après 15 minutes seulement. Une fois contracté, le virus incurable attaque le système nerveux central en quelques minutes, cause des vomissements, de la fièvre, des maux de tête, de l’affaiblissement, de la confusion, des attaques, de l’œdème cérébral et des pertes de mémoire. Bien qu’aucun médicament ne puisse traiter la maladie, seulement 10% des cas impliquant des inflammations cérébrales sont mortels.

Heureusement, le virus est relativement rare au Canada et l’Agence de la Santé Publique du Canada a effectué des milliers de dépistage sur des tiques, seulement une poignée étaient porteuses du virus.

Afin de vous prémunir des morsures des tiques, voici quelques mesures à prendre :

  • Portez des pantalons longs en randonnée
  • Utilisez de l’insecticide
  • Vérifiez tout votre corps pour chercher des tiques après avoir passé du temps en zone boisées
  • Les retirer prudemment si vous en trouvez, aussi vite que possible
  • Si vous habitez en zone rurale, gardez votre gazon court et râtelez les feuilles
  • Si vous avez une poussée de fièvre et des maux de tête inexpliqués après avoir passé du temps dans les bois, voyez votre médecin
Partager sur Facebook
1,887 1.9k Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube