Nouvelles : Une communauté située au Nunavut vient de voir son dernier coucher de soleil de la décennie

Une communauté située au Nunavut vient de voir son dernier coucher de soleil de la décennie

Au Pôle Nord, la nuit polaire est d'une durée de 6 mois, soit de septembre à mars.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Lundi dernier, il s'agissait du dernier coucher de soleil de la décennie pour une communauté située à 500 kilomètres au nord du cercle arctique.

Il faudra maintenant attendre au 23 janvier 2020 pour que les premiers rayons de soleil soient enfin de retour dans ce secteur.

À Eureka et à Grise Fiord, au Nunavut, on a dû dire adieu (jusqu'à la prochaine décennie du moins) au soleil, le 22 octobre dernier et il faudra attendre jusqu'au 21 février prochain.

Pour ce qui est de la communauté d'Alert, le soleil est parti "pour de bon" le 14 octobre dernier et son retour est prévu pour le 28 février.

En ce qui concerne Iqaluit, le soleil ne disparaîtra pas totalement, mais il est quand même très intéressant de noter que le 21 décembre, il n'y aura que 4 heures d'ensoleillement.

Lorsqu'une nuit est d'une durée supérieure à 24 heures, on parle de nuit polaire. Il s'agit d'un phénomène exclusif aux cercles polaires.

À titre d'exemple, à Longyearbyen, en Norvège, la nuit polaire dure du 26 octobre au 16 février.

Au Pôle Nord, la nuit polaire est d'une durée de 6 mois, soit de septembre à mars.

À Barrow, en Alaska, on parle d'une nuit polaire d'une soixantaine de jours alors qu'on a même droit aussi à une "journée" de 84 jours.

Voici plus de détails de MétéoMédia: 

Disons que ça nous aide à apprécier davantage nos propres heures d'ensoleillement!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: MeteoMedia
Crédit Photo: Capture d'écran