Nouvelles : Une étudiante de 19 ans révèle sa vie avec son “sugar daddy” qui la paie 1000$ par semaine.

Une étudiante de 19 ans révèle sa vie avec son “sugar daddy” qui la paie 1000$ par semaine.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
13 13 Partages

Quand on décide de faire des études, il faut parfois s'attendre à effectuer certains sacrifices, car l'argent n'est pas souvent au rendez-vous. En effet, s'il y a une époque où on apprend à compter ses sous, c'est bien lorsqu'on est sur les bancs d'école!

Évidemment, on peut toujours se trouver un emploi afin d'arrondir les fins de mois, mais en ce qui concerne Gemma, une jeune femme de 19 ans que nous allons vous présenter aujourd'hui, celle-ci a trouvé bien mieux qu'un simple emploi. En effet, la jeune étudiante gagne 1000 dollars par semaine pour boire du café et magasiner avec un homme fortuné. Et pour ceux et celles qui suspectent la jeune femme de s'adonner à certains "bonus", Gemma assure qu'il n'a jamais été question de s'aventurer dans de telles zones jusqu'ici.

L'homme en question est âgé de 38 ans et en plus du salaire de 1000 dollars qu'il verse chaque semaine à Gemma, il lui offre régulièrement des cadeaux luxueux.

En échange de ce salaire, Gemma ne doit s'engager qu'à une rencontre par mois ainsi que des appels téléphoniques à l'occasion.

Comme l'homme demeure dans un autre État, sa relation avec Gemma se limite principalement aux appels téléphoniques. D'ailleurs, Gemma explique avec amusement qu'elle n'a jamais eu de relations intimes avec son "sugar daddy".

Les fois où l'homme est en visite dans la ville de Gemma, le couple se rencontre dans des endroits publics. Les deux "partenaires" boivent du café et vont faire des emplettes dans des grands magasins. L'homme aime bien profiter de ces sorties dans les boutiques pour acheter des produits de luxe à Gemma et ainsi, lui procurer bien du plaisir.

À cet effet, Gemma ne cache pas qu'au début, elle trouvait cela très bizarre de recevoir autant de cadeaux luxueux. La jeune femme n'était pas habituée à un tel sort et elle ne savait pas comment réagir. Puis, l'homme lui a fait savoir que cela lui faisait grandement plaisir et qu'elle n'avait pas à se poser plus de questions.

Comme la relation qui l'unit à cet homme fortuné n'est aucunement physique ou sexuel, Gemma se défend d'être une escorte ou même une travailleuse du sexe. En fait, Gemma explique que l'aspect financier dans relation avec l'homme est davantage un bonus que le plaisir et la complicité qui unissent ces deux personnes.

Maintenant, tout le monde a certainement sa propre opinion à ce sujet, mais tant que Gemma semble heureuse dans tout ça, où est le problème?

Partager sur Facebook
13 13 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie