Nouvelles : Une femme laisse une mauvaise critique à un hôtel et le propriétaire lui dit de se mettre au régime.

Une femme laisse une mauvaise critique à un hôtel et le propriétaire lui dit de se mettre au régime.

Une réponse radicale

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Après avoir écrit une mauvaise critique d'un hôtel sur internet, Emily Chance a reçu un message d'insultes de la part du propriétaire.

Emily Chance s'était plainte avoir passé deux nuits dans le Nelcon Hotel, situé à Blackburn en Angleterre.

Elle a écrit une critique sur le site booking.com dans laquelle elle dénonçait "l'odeur horrible" qui régnait dans l'hôtel et que les sols "étaient sur le point de s'effondrer."

Dans sa critique, Emily a également indiqué que l'hôtel était globalement très sale. En conclusion, elle écrivait "Je préfère rester chez moi pour les vacances, c'est beaucoup plus propre."

Un porte-parole de l'hôtel lui alors répondu en lui demandant quelles étaient ses attentes pour un prix aussi bas: "C'est comme si vous vous attendiez à un hôtel quatre étoiles" écrit-il.

Mais la réaction de l'hôtel ne s'est pas arrêtée là.

Ken Evans, le propriétaire de l'hôtel s'est alors lancé dans une attaque personnelle à l'encontre d'Emily.

Voici sa réponse:

"Pour quelqu'un qui n'était jamais parti, vous ne semblez pas nerveuse. En réalité, vous semblez être une méchante femme qui devrait probablement être au régime. Vous devez détester tout et tout le monde."

Interrogé par la presse, Ken Evans a déclaré que la critique d'Emily Chance n'était qu'une "flopée de mensonges."

"L'hôtel n'était pas sale et il ne sent pas. Elle cherchait des problèmes qui ne sont pas là." ajoute-t-il.

"Nous sommes un hôtel à bas prix et nous ne méritons pas tous ces mensonges."

De son côté, Emily a affirmé que sa critique était "honnête" et que ce n'est pas acceptable que l'hôtel lui envoie un message aussi "offensant."

On est bien d'accord avec elle!

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Metro · Crédit Photo: Facebook