Nouvelles : Une femme Musulmane explique pourquoi elle souhaite faire interdire la burqa dans son pays.

Une femme Musulmane explique pourquoi elle souhaite faire interdire la burqa dans son pays.

Elle soutient la sécurité.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,089 1.1k Partages

Mina Zaki est une femme musulmane et une mère de famille qui vit en Australie et qui appuie l'interdiction de porter le voile. 

Elle dit que les préoccupations de sécurité sont plus importantes que les libertés individuelles et le désir des femmes de « porter ce qu'elles veulent ».

« Il y a un temps et un endroit pour chaque chose et les édifices gouvernementaux sont à risque », a déclaré Mina à un média local, vendredi. 

Membre du Parti libéral, Mina soutient le conservateur Cory Bernardi et elle affirme que la burqa va à l'encontre de l'intégration. 

« Je suis fondamentalement contre la burqa parce que le but d’une burqa dans une société non occidentale ou dans un pays musulman comme l’Arabie saoudite, par exemple, est de détourner l’attention Dans un pays comme l’Australie, il fait exactement le contraire. Si vous voyez des gens complètement couverts, vous allez les regarder deux fois », a-t-elle déclaré.

« Je ne suis pas le seul membre musulman du Parti libéral. Il y en a pas mal », a-t-elle ajouté. «Généralement, lorsque vous dites aux gens que vous êtes membre du Parti libéral, leur visage change d’abord, puis vous les voyez disparaître, tout en reculant lentement. Malheureusement, le Parti libéral est considéré comme intolérant envers les musulmans et ce n'est pas du tout le cas. » 

Les propos de Mina ont fait vivement réagir les internautes de l'Australie et des autres pays de la communauté internationale alors que l'enjeu du voile et de la burqa est toujours un sujet d'actualité. 

De nombreux pays ont instauré une interdiction de porter le voile islamique dans les endroits publics, dont le Danemark.

« Certains utilisent le voile pour promouvoir une idéologie qui, s'ils réussissent, signifie que beaucoup d'autres perdent leurs droits à la liberté. C'est un équilibre », avait déclaré Martin Henriksen, porte-parole du Parti populaire danois. 

« Si certaines restrictions spécifiques au port du voile intégral peuvent être légitimes pour des raisons de sécurité publique, cette interdiction n'est ni nécessaire ni proportionnée et viole les droits à la liberté d'expression et de religion », avait répondu Amnistie Internationale.

D'autres pays ont aussi légiféré sur le port du voile dont l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la France, l'Italie, les Pays Bas, le Royaume Uni et la Suède. 

Partager sur Facebook
1,089 1.1k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran