Nouvelles : Une femme victime de violence conjugale partage les terribles photos de ses blessures.

Une femme victime de violence conjugale partage les terribles photos de ses blessures.

Quelle cruauté...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
843 843 Partages

Caroline Way, 41 ans, d’Axbridge, dans le Somerset, a pris des portraits de son visage tuméfié tous les jours alors qu’elle se remettait d’une terrible attaque de son ex conjoint afin d’inspirer d’autres victimes de violence conjugale.

Quand Deke Orriss, son ex conjoint de 39 ans, l’a battue, il l’a laissée avec une mâchoire cassée, une orbite fêlée, deux yeux au beurre noir et la vision embrouillée.

Alors que la femme d’affaires se remettait, elle trouvait thérapeutique de regarder ses blessures évoluer de jour en jour, disant que cela a aidé « ses blessures psychologiques ».

Trois ans après cette attaque brutale, elle a décidé de publier ces photos.

« Je publie ça trois ans plus tard, parce que je ne veux pas qu’aucune femme ait à endurer leur visage reconstruit et leur vie dictée par la violence. J’essaie de ne pas laisser mon passé diriger mon avenir, mais parfois, je sens que c’est le cas.

Aimez, ignorez, je m’en fiche, mais ne restez pas dans une relation qui tourne le mal et finit comme ça. »

« Je prenais une photo de mon visage tous les jours pour voir son évolution et comment ça s’améliorait. Je trouvais ça thérapeutique. »

« C’était une façon de me dire qu’en voyant mes blessures physiques s’effacer, que mes blessures psychologiques finiraient par faire de même. »

« Puis, j’ai réalisé que je pouvais aider d’autres femmes en leur montrant l’évolution. »

Caroline a rencontré Orriss alors qu’elle avait 30 ans et a fait fi de son passé d’héroïnomane et de sa condamnation pour coups et blessures aggravés.

Elle pensait le changer, mais s’est sentie idiote de s’impliquer avec une telle personne. Elle l’a quitté en 2014, mais Orris est demeuré chez elle, le temps de se trouver un nouvel appartement. Alors qu’elle voyait d’autres hommes, il est devenu jaloux.

Ils se sont disputés car il voulait voir ce qu’il y avait dans son téléphone, et elle l’a frappé accidentellement.

« Il m’a plaquée et étranglée. Il était assis sur moi et je ne pouvais pas respirer. Il m’a frappé à de nombreuses reprises. »

« Il a dit qu’il allait me violet et est allé chercher un énorme couteau dans la cuisine. »

Il l’a fait monter à l’étage, dans le but de la tuer, mais quand Caroline a vu son visage dans un miroir, elle a commencé à rire de façon hystérique, ne se reconnaissant pas. Orriss, lui, s’est calmé et s’est mis à pleurer. Il a été arrêté et reconnu coupable de coups et blessures aggravés. Il a été condamné à 18 mois de prison, avec deux ans de sursis.

Partager sur Facebook
843 843 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Triangle News