Nouvelles : Une fillette de 4 ans violée à l'école par d'autres élèves.

Une fillette de 4 ans violée à l'école par d'autres élèves.

C'est inhumain, comment expliquer ça?

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
5,753 5.8k Partages

En Thaïlande, une fillette de 4 ans a été victime d'un horrible viol par des étudiants alors qu'elle se trouvait dans les toilettes de l'école.

C'est dans une école de la ville de Bang Lamung que la troublante agression s'est produite.

Selon ce que les médias locaux ont rapporté, il semblerait qu'un des jeunes agresseurs avait sur lui un couteau.

Le 4 septembre dernier fut la date où le monde de la mère de l'enfant a été considérablement chamboulé. Ce jour-là, la mère de 41 ans recevait un appel de l'école fréquentée par sa fille de 4 ans afin de l'informer que celle-ci avait subi une terrible agression.

Comme l'explique Thai Visa News, c'est à ce moment que la mère a appris que sa fille s'était rendue aux toilettes situées à l'arrière de l'école lorsque deux jeunes garçons l'ont neutralisée alors qu'un troisième garçon s'est joint à eux afin de violer la pauvre victime.

Des examens médicaux ont démontré que la fillette avait été violée.

C'est un choc pour tout le monde, car en plus de la victime, la famille de celle-ci s'en retrouve affectée tandis que le personnel de l'école n'aurait jamais pu prévoir qu'une chose aussi cruelle aurait pu se produire dans les murs d'une telle institution.

Les trois agresseurs ont été identifiés par la victime et ceux-ci ont été interrogés par la police.

Des représentants des services sociaux ont aussi rencontré les trois agresseurs et pour le moment, ceux-ci sont détenus dans un centre pour délinquants juvéniles.

Une politicienne locale nommée Paveena Hongsakul a demandé à ce que des caméras de surveillance soient installées dans les toilettes de toutes les écoles afin de permettre aux employés de pouvoir veiller sur la sécurité des étudiants. Sinon, elle a aussi suggéré que des employés soient chargés de s'assurer de la sécurité des étudiants en demeurant à proximité des toilettes.

Du côté des autorités, on a suggéré que l'emplacement des toilettes dans cette école soit revu afin qu'elles soient localisées dans un endroit où il serait plus facile de surveiller les lieux.

Souhaitons maintenant que cette horrible histoire soit un cas isolé, car la victime risque fort bien de garder des séquelles psychologiques de cette agression.

Quant aux agresseurs, souhaitons que les spécialistes parviennent à comprendre pourquoi ils ont agi ainsi. Rappelons que dans la plus grande majorité des cas d'agressions, de nombreuses études démontrent que les agresseurs agissent ainsi, car par le passé, ceux-ci ont aussi subi des agressions ou des actes de violence.

Partager sur Facebook
5,753 5.8k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie