Nouvelles : Une jeune femme passe près de se tuer à cause d'une nouvelle fonction de Snapchat

Une jeune femme passe près de se tuer à cause d'une nouvelle fonction de Snapchat

À qui la faute?!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
33 33 Partages

Une adolescente poursuivie en justice déclare qu’elle utilisait Snapchat au volant quand l’accident a eu lieu, causant des lésions cérébrales à un homme.

L’accusée, Christal McGee, utilisait le filtre de l’application « vitesse », qui permet à l’utilisateur de voir à quelle vitesse il se déplace.

La jeune femme continuait d’utiliser l’application après l’accident, publiant des photos de ses blessures et disant qu’elle était chanceuse d’être en vie.

Les avocats de Wentworth Maynard, qui était un passager de l’autre véhicule impliqué, expliquent qu’il a besoin de soins constants de la part de sa famille.

Témoignant devant la cour, l’épouse de Wentworth, Karen, dit qu’il est si épuisé, qu’il s’endort dans sa chaise roulante durant le jour.

« Nous avions l’habitude de nous asseoir sur le divan et de regarder la télévision le soir, et Wentworth me prenait dans ses bras, » dit-elle. « Maintenant, il ne peut plus faire ça. »

McGee et ses passagers ont été traités pour des blessures mineures. La requête, remplie par le couple de Géorgie, vise aussi Snapchat. Il soutient que la firme aurait dû savoir que ce filtre pouvait s’avérer dangereux et qu’il pouvait distraire les conducteurs.

« Snapchat met un produit sur le marché sans aucun avertissement ou dispositif de sécurité, » soutiennent leurs avocats. « McGee voulait publier une image d’elle allant vite. En fait, elle essayait de faire atteindre la vitesse de 100 miles à l’heure (160 km/h) à sa voiture pour publier l’image sur Snapchat. »

Snapchat conteste les allégations, disant que l’application dissuade les utilisateurs de l’utiliser au volant.

« Aucun snap n’est plus important que la sécurité d’autrui. » dit la firme. « Nous décourageons la communauté d’utiliser le filtre de vitesse au volant avec un message d’avertissement « Conduisez ou Snapez, ne faites pas les deux » dans l’application elle-même. »

Partager sur Facebook
33 33 Partages

Source: bbc.co.uk/newsbeat/article/36161360/teenager-sued-over-snapchat-speed-filter-car-crash-in-us-state-of-georgia · Crédit Photo: MLN / Snapchat