Nouvelles : Une mère autorise son conjoint à violer une adolescente de 17 ans.

Une mère autorise son conjoint à violer une adolescente de 17 ans.

Absolument dégoûtant!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,342 1.3k Partages

La mère de famille qui aurait « donné le feu vert » à son conjoint afin qu’il agresse sexuellement une jeune fille de 17 ans a plaidé coupable aux accusations de contact sexuel « par le biais de la complicité » auxquelles elle faisait face.

Déane Beauchamp, 39 ans, n’en était pas à sa première comparution au palais de justice de Québec. Le 4 mai dernier, Sylvain Brousseau, son conjoint, reconnaissait avoir eu des contacts sexuels avec une adolescente de 14 ans et exploité sexuellement une autre de 17 ans.

«La jeune adolescente se trouvait au domicile du couple puisqu’elle devait aider l’accusée, qui avait un problème avec son genou, à prendre soin de sa fille de deux ans,» expliquait Me Sonia Lapointe, procureure aux poursuites criminelles.

Lorsque la fillette a été couchée, l’adolescente s’est installée sur le sofa. Quand Brousseau est entré au petit matin, il s’est couché près d’elle avant de commencer à la caresser.

Déane Beauchamp se trouvait dans la même pièce à ce moment, sur un matelas au sol. La jeune fille a demandé à l’homme de cesser à plusieurs reprises, mais Beauchamp dit avoir donné « le feu vert à son conjoint, » qui a ensuite agressé sexuellement la victime.

« L’homme a sorti un condom de sa poche, a mis les jambes de la jeune fille à 90 degrés et il l’a agressée, et ce, malgré les coups de pieds qu’elle a tenté de lui donner, » précise Me Lapointe.

Elle aurait même dit à la victime de se calmer et lui a pris la main pour la rassurer.

Un rapport présentenciel a été demandé à Beauchamp qui recevra sa sentence en octobre prochain. Quant à Brousseau, il devra se présenter devant la cour de nouveau le 14 septembre.

Partager sur Facebook
1,342 1.3k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: WikiMedia