Nouvelles : Une nouvelle loi scandaleuse oblige les femmes à prévenir leur violeur en cas d'avortement!

Une nouvelle loi scandaleuse oblige les femmes à prévenir leur violeur en cas d'avortement!

C'est une honte!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
879 879 Partages

L'État de l'Arkansas vient de faire passer une nouvelle loi anti-avortement qui complique encore un peu plus la tâche des femmes qui veulent mettre fin à leur grossesse. 

Depuis 2009, la loi considère le foetus décédé comme un membre à part entière de la famille. Désormais, les deux parents du bébé devront être informés de l'avortement et devront se mettre d'accord sur la méthode de fin de grossesse. Si la personne concernée est mineure, ses parents ou grands-parents devront alors intervenir.

Même en cas de viol, la victime devra avertir son agresseur de l'avortement et de la méthode employée! 

Selon les associations, cette nouvelle loi empêchera les femmes de pouvoir disposer de leur propre corps. Elle permettra également au père de l'enfant ou ses parents de prendre cette décision à sa place. 

"Cette nouvelle loi est un nouveau barrage au droit constitutionnel d'une femme d'avorter et pourra également mettre sa vie en danger" déclare le Dr.Fredrick Hopkins qui milite contre la législation. 

Partager sur Facebook
879 879 Partages

Source: Vice · Crédit Photo: iStock