Nouvelles : Une SDF affirme avoir été violée plus de 70 fois mais n'a jamais porté plainte, la raison est désolante.

Une SDF affirme avoir été violée plus de 70 fois mais n'a jamais porté plainte, la raison est désolante.

“J'ai été violée 70 fois”

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
491 491 Partages

En France, 40% des sans-abris sont des femmes. Plus que les autres, ces femmes sont régulièrement victimes de violences sexuelles. 

En raison de leur vulnérabilité, les femmes sans-abris sont souvent victimes de viols dans la rue. 

L'une d'entre elles nommée Anne Lorient a décidé de raconter son calvaire dans un livre intitulé Mes années barbares.

"J'ai été violée 70 fois en dix-sept ans de rue" confie-t-elle avant de révéler qu'elle avait "été violée par d'autres sans-abri mais aussi par des hommes avec un domicile, qui m'ont dit que j'étais moins chère qu'une prostituée."

Martine est un autre sans-abri de 22 ans qui avoue également avoir été violée une dizaine de fois. Ces femmes craignent de porter plainte par crainte de ne pas être prises au sérieux. 

"Parce qu'on est invisible et en marge de la société, nos agresseurs pensent que notre corps est à leur disposition" explique la jeune femme.

Selon la présidente d'une association qui vient en aide aux femmes sans domicile fixe, une femme sans-abri sur trois a déjà été victime de violences sexuelles.

Plutôt que de porter plainte ou se rendre dans des centres d'accueil, certaines femmes préfèrent avoir recours à d'autres stratégies. 

"Dès qu'un mec s'approche, je m'urine dessus pour le faire fuir" explique une SDF nommée Marie avant d'ajouter que "ça ne suffisait pas toujours".

"Au bout d'un moment, elles renoncent à l'hygiène et à la propreté. Elles disent 'tant pis' pour leur corps. S'entourent d'immondices pour se protéger des hommes" explique la présidente de l'association.

Des terribles révélations sur un sujet sensible qui mériterait qu'on s'y attarde un peu plus. 

Partager sur Facebook
491 491 Partages

Source: BFM · Crédit Photo: iStock