Nouvelles : Une transgenre agresse sexuellement une petite fille de 10 ans dans les toilettes d'un supermarché

Une transgenre agresse sexuellement une petite fille de 10 ans dans les toilettes d'un supermarché

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
235 235 Partages

Katie Dolatowski, une femme transgenre de 18 ans, a reconnu avoir agressé sexuellement une fillette de 10 ans dans les toilettes d'un supermarché Morrisons, dans la municipalité de Fife, en Écosse. 

Katie Dolatowski s'identifie comme une femme, mais la famille de la victime croyait qu'il s'agissait d'un homme. 

Elle a pris la fillette par le visage pour la forcer dans un coin et lui a ordonné de retirer ses pantalons en menaçant de poignarder sa mère si elle n'obéissait pas. 

La fillette a finalement crié et forcé Katie à s'enfuir qui a pu être identifiée peu de temps après. 

Un peu plus de trois semaines avant cette violence agression, Katie Dolatowski avait été surprise en train d'espionner une autre fillette dans les toilettes avec son téléphone mobile. 

Katie Dolatowski a pu éviter la prison, mais elle a été placée sous une interdiction de contact avec tout enfant et elle a été fichée au registre des prédateurs sexuels. Elle devra aussi effectuer 100 heures de travaux communautaires. 

Mais un travailleur sexuel a levé un drapeau rouge en remarquant que Katie avait l'habitude de supprimer son historique de navigation en ligne. Il était donc impossible de savoir ce qu'elle faisait en ligne ou encore avec qui elle communiquait. 

Elle doit donc maintenant s'assurer de ne jamais supprimer son historique pour éviter qu'elle assouvisse ses pulsions sexuelles de pédophile en contactant des jeunes filles en ligne ou en accédant à des contenus illégaux. 

Comme Katie Dolatowski est à nouveau reconnue coupable de crimes semblables, elle pourrait maintenant se retrouver en prison. Et la sentence pourrait être bien pire si elle a tenté de cacher son historique de navigation en ligne. 

Elle est présentement en liberté, mais elle a été placée sous surveillance électronique. Elle devra se présenter à nouveau en cour le 9 avril prochain pour une révision de sa sentence. 

Partager sur Facebook
235 235 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran