Nouvelles : Une vidéo troublante montre un singe se faire tatouer et droguer avant de mourir dans un laboratoire.

Une vidéo troublante montre un singe se faire tatouer et droguer avant de mourir dans un laboratoire.

Les images sont insupportables.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,197 1.2k Partages

Des images filmées dans des laboratoires de recherche en Europe montrent le traitement horrible que doivent subir des singes à fins d'expérimentation.

Des avocats de la Animal Defenders International (ADI) ont dénoncé ces pratiques effectuées dans les Pays-Bas au Biomedical Primate Research Centre tout en admettant que c'était l'ADI qui les avaient filmées et diffusées.

Parmi les traitements barbares subis par les singes, ceux-ci sont drogués à l'aide de médicaments pour ensuite être tatoués alors qu'ils sont pleinement conscients de ce qui leur arrive.

Selon ce que certains représentants de l'ADI ont affirmé au média MailOnline, de nombreux singes qui ont subi ces traitements sont restés traumatisés et ceux-ci n'arrivent même plus à fraterniser avec les autres animaux.

Même si les singes sont drogués lors de ces expériences, ceux-ci demeurent conscients et en plus, ils arrivent même à ressentir les effets de ce qu'ils doivent subir.

D'autres images tout autant choquantes montrent des chercheurs qui fredonnent gaiement une chanson populaire alors qu'ils font justement subir des choses inhumaines à ces pauvres singes.

Parmi les singes traumatisés qui n'arrivent plus à côtoyer d'autres animaux de leurs espèces, ceux-ci sont souvent mêlés à des batailles violentes et dans plusieurs cas, les singes qui sont blessés lors de ces batailles sont tout simplement abattus devant les autres singes qui assistent de façon impuissante à ces scènes alors qu'ils sont prisonniers de leur cage.

Jane Goodall, de l'organisation Messenger of Peace and Founder of the Jane Goodall Institute, ne s'est pas gênée pour dire de ces pratiques qu'elles étaient inhumaines et choquantes. Selon Goodall, les avancées technologiques des dernières années permettent d'éviter à devoir faire subir de tels traitements aux singes et ainsi, il n'y a aucune raison qui puisse excuser de telles pratiques en laboratoire.

Le Biomedical Primate Research Centre est reconnu comme étant le plus grand centre de recherche du genre en Europe et de nombreux chercheurs du Royaume-Uni et des États-Unis collaborent avec celui-ci afin de mener des études.

Pour ajouter à l'horreur de la situation, il faut savoir qu'au cours des dernières années, l'utilisation de singes dans leurs laboratoires n'a pas diminué, mais plutôt augmenté. En effet, alors qu'en 2016, 95 singes avaient été utilisés en laboratoire, on en dénombrait 317 en 2017.

Sinon, le laboratoire a 1600 spécimens de singe en sa possession et un jour l'autre, ceux-ci seront amenés à être utilisés dans une des études du Biomedical Primate Research Centre.

La vidéo a été filmée en mars 2017 et elle a été dévoilée publiquement le 1er septembre.

Souhaitons que ces images envoient un message clair aux chercheurs. 

Partager sur Facebook
1,197 1.2k Partages

Source: Lad Bible · Crédit Photo: Courtoisie