Nouvelles : Victime d'un AVC, le Samu lui raccroche au nez. Elle est maintenant handicapée.

Victime d'un AVC, le Samu lui raccroche au nez. Elle est maintenant handicapée.

C'est horrible.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Le CHU de Nantes vient d'être condamné à verser 350 000 à Valérie Roux. En effet, alors qu'elle faisait un accident cardio-vasculaire, un médecin lui avait raccroché au nez et lui disant "Ça ira mieux demain"...

Le médecin avait considéré que ses difficultés à s'exprimer étaient probablement dues à l'alcool ou à une forte dépression. Mais Valérie Roux était en réalité en train de faire un AVC.

Infirmière de métier, Valérie Roux était consciente de ce qu'il lui arrivait. Elle a finalement rampé jusqu'à chez ses voisins pour demander de l'aide.

Quand elle a enfin été transportée à l'hôpital, elle se trouvait dans un état très grave. Valérie Roux souffrait d'un traumatisme crânien et a dû suivre 18 mois de rééducation.

Elle est aujourd'hui lourdement handicapée et devra suivre un traitement à vie. 

"Il résulte [...] des rapports des experts [...] que l'intervention de l'assistant de régulation médicale et du médecin régulateur [...] a été totalement inadaptée. Les propos tenus [...] ont été totalement dépourvus d'humanité: le premier s'est limité au strict interrogatoire administratif et le second a spontanément orienté l'interrogatoire sur la dépression et la prise d'alcool" indique le jugement rendu par le tribunal de Nantes.

Le jugement indique également qu'un interrogatoire plus poussé aurait pu permettre de détecter le problème neurologique de Valérie Roux. 

Source: BFM · Crédit Photo: iStock